Le face-à-face des JT du 13 heures commence lundi 4 janvier avec deux nouveaux visages

, modifié à
  • A
  • A
Marie-Sophie Lacarrau face à Julian Bugier 2:20
Les deux journalistes Marie-Sophie Lacarrau et Julian Bugier, qui ont travaillé ensemble à france télévisions, vont se retrouver face à face lundi midi. © JOEL SAGET / AFP et Europe 1
Partagez sur :
C'est la grande rentrée pour les 13 heures de TF1 et France 2 ! Une rentrée marquée par l’arrivée de deux nouveaux visages aux commandes des deux éditions, Marie-Sophie Lacarrau pour remplacer Jean-Pierre Pernaut sur la Une, Julian Bugier pour remplacer la première sur la Deux. Et la bataille de communication a déjà commencé.
DÉCRYPTAGE

Marie-Sophie Lacarrau, 45 ans et originaire de l’Aveyron, prend la relève de Jean-Pierre Pernaut sur TF1. Après 20 ans à France Télévisions, elle succède à celui qui a façonné le "13 heures" de la Une à son image pendant 33 ans. Sur France 2, c’est Julian Bugier, 40 ans et venu du Loir-et-Cher, qui incarnera désormais le "13 heures". Éternel joker jusqu’ici, l'animateur d'Europe soir, tous les jours à 18h, prend la relève de Marie-Sophie Lacarrau qui était aux commandes depuis 2016. Si ce "duel des 13 heures" commence aujourd'hui, cela fait déjà quelques semaines que TF1 et France 2 se livrent une bataille d’images...

Duel de communication

Une campagne de communication intense qui se poursuit encore ce lundi dans la presse entre les deux chaînes pour imposer leurs nouveaux présentateurs de 13h. Nombreuses interviews à la presse avec confidences, couvertures de magazines télé, spots publicitaires et même un nouveau slogan pour Julian Bugier : "Vous allez aimer déjeuner avec lui". Les deux présentateurs soulignent au passage leurs origines régionales. 

Pourtant, les nouveaux rivaux appartenaient encore à la même rédaction il y a quelques semaines et avaient présenté ensemble des éditions spéciales. Ils s’entendent bien, ont beaucoup de respect l’un pour l’autre et ne s’en cachent pas dans les interviews données à la presse ces dernières semaines.

L'enjeu, l'audience

L’enjeu de ce nouveau duel, c'est l’audience, bien sûr, avec un espoir pour France 2. Depuis des années, Jean-Pierre Pernaut faisait la course en tête avec une audience moyenne de près de 6 millions de téléspectateurs chaque midi sur TF1, contre moins de 3 millions pour France 2. Le départ de Pernaut représente donc une opportunité pour France 2 de tenter de réduire cet écart.

Le visage change, mais pas vraiment le JT

Si les deux chaînes vantent leurs nouveaux présentateurs, aucun changement majeur sur les deux chaînes n'est à noter du côté des JT. On peut quand même relever quelques ajustements chez France 2 : le début du journal reste tourné vers l’actualité mais sur la seconde partie, Julian Bugier s’intéressera d’avantage au patrimoine, à la santé et à la consommation. Avec une promesse : plus d’humain, plus de proximité en étant tourné vers les régions "de manière plus moderne qu’à TF1", a-t-on expliqué chez France 2. Pas question de parler uniquement de traditions, Julian Bugier préfère miser sur "la France qui bouge" - c’est son expression. Il compte développer l’interactivité avec les téléspectateurs grâce à deux nouvelles rubriques. La première : "Derrière vos étiquettes" répondra aux questions envoyées à la rédaction, sur un produit de consommation. Et l’autre rubrique "une idée pour la France" mettra en avant les initiatives positives envoyées par les téléspectateurs.

 

Retrouvez toute l’actu médias dans notre newsletter quotidienne

Recevez chaque jour à 13h les principales infos médias du jour dans votre boîte mail. Un rendez-vous incontournable pour être au point sur l’actu, les audiences télé de la veille et faire un point sur les programmes à ne pas manquer.

Abonnez-vous ici

Hasard ou non, TF1 a elle aussi annoncé lancer "La bonne idée", une nouvelle rubrique interactive elle aussi : les téléspectateurs pourront indiquer les idées qu’ils ont découvertes autour d’eux qui mériteraient d’être dupliquées ailleurs en France. Autrement, depuis l’annonce du départ de Jean-Pierre Pernaut, tout le monde à TF1 matraque le même message : le visage change, mais pas le JT.  La recette reste donc la même : un ancrage régional très fort. Marie-Sophie Lacarrau a d'ailleurs fait le tour des bureaux de TF1 en régions ces dernières semaines pour rencontrer tous les correspondants.

Europe 1
Par Louise Bernard, édité par Séverine Mermilliod