L'animateur Jean-Marc Morandini renvoyé en correctionnelle pour corruption de mineurs

  • Copié
Louise Bernard avec Alexis Patri
Selon une information dévoilée par nos confrères de BFMTV, l'animateur de télévision Jean-Marc Morandini, qui officie sur CNews et Non Stop People, est renvoyé devant le tribunal correctionnel dans une affaire de corruption de deux mineurs âgés de 15 et 16 ans au moment des faits.

Le procès pourrait se tenir. Poursuivi pour des faits de "corruption de mineurs", l'animateur télé de CNews et Non Stop People Jean-Marc Morandini, est renvoyé devant le tribunal correctionnel, selon une information dévoilée par nos confrères de BFMTV. En 2020, l'animateur avait fait appel de l'ordonnance de renvoi. Mais sa requête vient d'être rejetée, ce qui implique qu’un procès pourrait donc se tenir.

Des propositions sexuelles adressées à deux mineurs

Jean-Marc Morandini pourrait toutefois se pourvoir en cassation dans un délai de trois mois, pour éviter le procès. Une éventualité que son avocate semble envisager. Jean-Marc Morandini avait été mis en examen pour des propositions sexuelles faites à deux mineurs, lesquels avaient 15 et 16 ans au moment des faits. L'animateur, aujourd'hui âgé de 56 ans, avait expliqué ignorer l'âge de ses interlocuteurs.

Dans une autre affaire, Jean-Marc Morandini avait été accusé en 2016 de "harcèlement sexuel" et "travail dissimulé" par plusieurs jeunes comédiens, dans le cadre des castings de sa web-série Les Faucons. Leur plainte avait été classée sans suite en 2017, avant une reprise des investigations en 2018.