Karl Zéro lance le magazine d'enquête "L'envers des affaires"

, modifié à
  • A
  • A
karl zéro
Karl Zéro est le rédacteur en chef du magazine "L'envers des affaires © CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Partagez sur :
Sébastien Petit, PDG du groupe de presse Burda Bleu, est mardi l'invité de l'émission "Culture Médias". Il précise au micro de Philippe Vandel les contours du magazine d'enquête "L'envers des affaires", lancé vendredi prochain et dont l'animateur télé Karl Zéro assurera l'incarnation et la rédaction en chef.

Les stars de la télé sont de plus en plus nombreuses à incarner des nouveaux magazines, afin de créer un lien fort avec le lectorat et d'assurer des ventes satisfaisantes. Après Michel Cymès et Dr Good et ses déclinaisons, Sophie Davant et S comme Sophie Davant, et Stéphane Plaza et Bienvenue chez vous, c'est au tour de Karl Zéro. Sébastien Petit, PDG du groupe de presse Burda Bleu, explique mardi dans Culture Médias à quoi ressemblera L'envers des affaires, le magazine de l'ancien animateur télé.

"On va lancer un magazine qui va s'appeler L'envers des affaires et dont le rédacteur en chef est Karl Zéro. Ça sort vendredi et l'idée est de renouer avec des enquêtes au long cours", confirme ainsi Sébastien Petit. "On a enquêté plusieurs mois : le premier numéro est sur la face cachée de Michel Fourniret." Le médiatique rédacteur en chef a droit a sa photo en Une.

5 enquêtes sur des affaires célèbres

Le premier numéro du magazine s'intéresse également aux affaires Patrice Alègre, au vol MH370, aux sœurs Pisier, et à la drogue chez les nazis. "Il y aura plusieurs signatures dans le numéro et cinq enquêtes assez longues, très fouillées", précise Sébastien Petit. "On revient à une sorte de journalisme d'investigation qu'on avait peut-être un peu perdu."

Ce n'est pas la première fois que le groupe de presse Burda Bleu fait appel au monde de la télé. Il a lancé en mars dernier Silence ça pousse magazine, un bimestriel de jardinage inspiré de l'émission de France 5 et incarné par son présentateur Stéphane Marie.

Europe 1
Par Alexis Patri