Jonathan Lambert explique comment il a renoué avec son véritable prénom, Rodolphe

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Rodolphe-Jonathan Lambert, plus connu sous le nom de Jonathan Lambert, était l'invité culture de Pascale Clark, mercredi sur Europe 1. L'acteur et humoriste a notamment évoqué l'histoire de son vrai prénom, choisi par son père qui portait le même. "Rodolphe", c'est aussi le nom que Jonathan Lambert a choisi de donner à son nouveau spectacle, qu'il jouera à partir du 1er septembre.
INTERVIEW

"Mon père est revenu un sourire en coin en disant [à ma mère], 'j’ai pas résisté, j’ai mis Rodolphe-Jonathan'", raconte Jonathan Lambert, à propos du jour de sa naissance. Car oui, Jonathan Lambert, invité d’Europe 1, mercredi, s’appelle en fait Rodolphe-Jonathan Lambert. Un prénom qu’il n’a pas toujours assumé, mais qu’il se réapproprie aujourd’hui en hommage à son père.

Un prénom avec lequel il a renoué à la mort de son père

À l’usage, même dans sa famille, tout le monde l’a toujours appelé Jonathan. Il faut dire que l’appeler Rodolphe n’aurait pas été pratique puisque son père lui-même portait ce prénom. Alors, pourquoi Jonathan Lambert tient-il tant aujourd’hui à redonner à "Rodolphe" la place qui lui a été donnée, il y a 47 ans, sur son état civil ? "Quand j’ai perdu mon père, il y a deux ans, à la manière de 'Le roi est mort, vive le roi !', je me suis dit 'je me réapproprie ce prénom qui est mon vrai prénom'". Ce qui explique que, de plus en plus, sur les affiches de ses shows, soit écrit "R-Jonathan Lambert".

Comme pour marquer le coup, révéler sa véritable identité, "Rodolphe" est le nom qu’a choisi Jonathan Lambert pour son nouveau spectacle. Un quatrième "seul en scène" que l’humoriste jouera à partir du 1er septembre prochain.

"J’ai beaucoup de mal à assumer de dire des choses véridiques sur moi"

"C’est la première fois que je parle de moi. Je n’y voyais pas de l’impudeur mais j’ai beaucoup de mal à assumer de dire des choses véridiques sur moi", confie-t-il au micro de Pascale Clark. "'Rodolphe', c’est sûrement pour cet âge où on se sent mûr, où on commence à regarder en arrière", poursuit-il.

"Ce n’est pas une auto-analyse mais je joue avec cette idée d’arrivée à mi-parcours. J’ai atteint une certaine forme de sagesse, donc je transmets." L'humoriste revêtira par ailleurs une robe de chambre, une cravate et quelques costumes de son père sur scène pour jouer le spectacle qui porte déjà son nom. Leur nom.

Europe 1
Par Pauline Rouquette