"Famille, tu me hais", un documentaire sur l'homophobie qui brise les jeunes sur France 3

  • A
  • A
Partagez sur :
Vendredi soir, la chaîne France 3 diffuse un documentaire consacré à l'homophobie au sein de la famille. Le réalisateur de ce film Gaël Morel, se souvient au micro d'Europe 1 dans l'émission "Culture-Médias", des histoires traumatisantes des jeunes qu'il a rencontrés. Il se dit "marqué" par "l'enfer de ce qu'ils ont vécu". 

L'une des formes d'homophobies la plus difficile à vivre est probablement celle qui existe au sein même de la famille. C'est l'objet d'un documentaire poignant diffusé vendredi, à minuit et demi, sur France 3. Le film, intitulé Famille, tu me hais, est consacré à cette homophobie qui continue de briser des familles et pousse, encore et toujours, des parents à mettre leurs enfants à la porte.

Le documentaire suit des jeunes qui ont été exclus du foyer familial en raison de leur orientation sexuelle, et leur reconstruction après cette épreuve traumatisante. "J'ai été marqué à la fois par leur résilience et l'enfer de ce qu'ils ont vécu", confie le réalisateur du film Gaël Morel, au micro d'Europe 1.

"Des tentatives de meurtre, des coups, des insultes"

Certaines histoires ont particulièrement marqué le réalisateur. "Il y avait vraiment des situations terribles avec des tentatives de meurtre, des coups, des insultes, qui se pratiquaient depuis qu'ils étaient pré-adolescents jusqu'à la sortie de leur adolescence par leur famille", souffle-t-il. "Je trouvais qu'ils avaient malgré tout une résilience, une croyance en l'avenir alors qu'ils avaient été saccagés, détruits avant de se construire".

Le documentaire Famille, tu me hais est à regarder vendredi à 00h30 sur France 3, puis en replay sur france.tv.

Europe 1
Par Charles Decant édité par Manon Bernard