Europe 1 au cœur de la rencontre entre Tony Parker et les lecteurs de L'Équipe

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Le quotidien "L'Équipe" publie dans son édition de mardi un long entretien entre Tony Parker et une quinzaine d'abonnés du journal. Un moment rare, qu'Europe 1 a pu suivre de l’intérieur, où les lecteurs "peuvent réaliser en quelque sorte leur rêve", selon le directeur de la rédaction Jérôme Cazadieu.

La scène se déroule dans les locaux de l'Equipe. 15 abonnés triés sur le volet parmi 1.200 postulants sont installés sur de jolis petits fauteuils confortables. Ils attendent, comme la Présidente directrice générale du groupe Marie-Odile Amaury - qui a fait le déplacement pour l'occasion -, une star : Tony Parker, TP pour les intimes. Europe 1 était aussi présente. Le quadruple champion NBA, vainqueur de l'Euro Basket en 2013, est l'invité d'honneur de cette rencontre exceptionnelle qu'offre le journal à ses lecteurs assidus, à lire mardi dans les colonnes du quotidien. "Pour eux, c'est un peu la réalisation d'un rêve", reconnait même Jérôme Cazadieu, le directeur de la rédaction, mardi, au micro de Culture - Médias. "Il y a une espèce d'émotion, de rapport presque charnel vis à vis du sportif".

Tutoiement de rigueur

Un rêve qui a rapidement pris la tournure d’une discussion entre amis, où le vouvoiement d'usage a laissé place au tutoiement et aux plaisanteries. Gauthier, 30 ans et mordu de basket depuis son plus jeune age, "a grandi avec Parker". Ce ton convivial et informel a plu à cet abonné, heureux de rencontrer "une personnalité du basket français". "C’est un réel plaisir de pouvoir échanger avec lui sur un format aussi intime." Et ce genre de rendez-vous s'impose de plus en plus comme une arme de fidélisation pour les médias. En plus de rencontrer un champion, les abonnés visitent les locaux et rencontrent des journalistes qui fabriquent le journal et le site. "L’Equipe, c’est le lien entre mon quotidien et le monde sportif", explique Gauthier qui a pu discuter avec des auteurs des pages basket qu'il a l'habitude de lire. 

"Les abonnés sont des passionnés qui veulent rencontrer des gens qu'ils ont admiré dans leur carrière de sportif", détaille Valentin Jubert, le responsable des abonnements du groupe L'Equipe. Sauf que les heureux élus sont rares. Sur les 260.000 abonnés, 1.200 ont répondu à un petit questionnaire qui a servi de casting, et seuls une quinzaine d’abonnés ont été choisis. "On voulait des gens passionnés, c’est ce qui fait le sel de cette rencontre. Des gens qui connaissent Tony Parker depuis l’Insep jusqu’à sa retraite", explique Valentin Jubert. Le basketteur n'est d'ailleurs pas le premier à se prêter au jeu. Il succède à une légende de l'athlétisme, Carl Lewis. Et le footballeur Didier Drogba devrait bientôt compléter cette liste. L’Equipe espère ainsi pouvoir inviter l’année prochaine un millier d’abonnés à ce genre de rencontres, contre une cinquantaine cette année. C’est dire à quel point le média compte investir ce secteur.

Pour convaincre les plus grands sportifs de venir à la rencontre des lecteurs, le journal peut compter sur le réseau tentaculaire de ses journalistes, qui ont pu nouer des relations fortes avec certaines stars. Tony Parker, "on le suit depuis qu'il a quinze ans", argumente Jérome Cazadieu. "Les sportifs nous connaissent, ils savent qu’en venant ici ils ne vont pas être piégés par un format qui ne leur plairaient pas." D'ailleurs, l'ancienne vedette des San Antonio Spurs le lui rend bien. "L'Equipe, c’est le plus grand journal en France. J’ai toujours eu des relations privilégiés avec eux. Ils m’ont tout le temps soutenu", explique Tony Parker au micro d'Europe 1. C'est d'ailleurs le journaliste basket de l'Equipe, David Loriot, qui a animé cette rencontre. C'est lui qui a collaboré avec Tony Parker pour l'écriture de son autobiographie, Au-délà de tous mes rêves (Solar), paru début novembre.

Europe 1
Par Cyril Lacarrière et Cédric Chasseur