"Emily in Paris" : quand la série de Netflix fâche une chaîne de pizza américaine

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
En France, la série Netflix "Emily in Paris", qui suit une américaine fraîchement débarquée dans une version très stéréotypée de la capitale, agace ou amuse, selon le public. Aux États-Unis, elle déclenche la réaction outrée d'une entreprise phare de Chicago, sur fond de bataille gastronomique et de Covid-19.

Emily in Paris, nouvelle série Netflix, ne laisse personne indifférent. En France, on s'écharpe sur Twitter pour savoir si sa vision ultra-clichée de Paris est à prendre au premier ou au millième degré. Aux États-Unis, c'est une blague sur la pizza, le plat le plus populaire de Chicago, dont le personnage principal est originaire, qui déclenche des réactions de colère. 

Retrouvez toute l’actu médias dans notre newsletter quotidienne

Recevez chaque jour à 13h les principales infos médias du jour dans votre boîte mail. Un rendez-vous incontournable pour être au point sur l’actu, les audiences télé de la veille et faire un point sur les programmes à ne pas manquer.

Abonnez-vous ici

Une attaque très gastronomique

La série Netflix Emily in Paris raconte, comme son nom l'indique, la vie d'Emily à Paris. Cette jeune Américaine se retrouve, au hasard de la grossesse surprise de sa supérieure, propulsée pour des raisons professionnelles de Chicago à Paris, ville dont elle rêve depuis l'enfance. Cette première saison joue à fond la carte du choc des cultures, et le public américain se réjouit de découvrir ce Paris fantasmé aux mœurs "very French". 

Mais le snobisme culinaire des Français choque outre-Atlantique. Un Parisien raconte ainsi à Emily son séjour à Chicago : "J'ai goûté la deep-dish pizza, c'était dégueulasse. On aurait dit une quiche au ciment". Un tacle qui passe mal quand on sait que cette pizza à fond creux créée en 1943 est l'un des symboles de la ville, dont Emily parle comme d'une "spécialité et une fierté". 

La couche supplémentaire du contexte sanitaire

Pire que cette attaque, c'est la réponse du personnage d'Emily qui crée la polémique. L'Américaine rétorque en effet, désolée : "Oh non, vous avez dû aller Lou Malnati's...". Une référence à la mauvaise qualité des deep dish pizza de cette chaîne de restaurants, qui possède plus de 50 établissements rien qu’à Chicago. L'enseigne s’est carrément fendue d'un communiqué officiel pour dénoncer cette blague.

"Chez Lou Malnati's, on est toujours les premiers à rigoler d’une bonne blague bienveillante", écrit l'entreprise. "Mais il nous semble particulièrement déplacé de se moquer de qui que ce soit dans le contexte actuel, sachant que la plupart des restaurants ont du mal à garder leurs portes ouvertes." Une référence à la baisse de fréquentation de ses établissements à cause du Covid-19. 

L'entreprise en fait même une affaire de fierté pour la ville et ajoute : "le fait que les scénaristes aient décidé de se payer les habitants de Chicago et notre pizza nous apparaît cruel et pas du tout humoristique en pleine pandémie". La maire de la ville, Lori Lightfoot, n'a pas réagi publiquement à la polémique. Il faut dire qu'elle se concentre actuellement sur les conséquences de la crise sanitaire sur les classes populaires de sa ville. 

Europe 1
Par Charles Decant avec Alexis Patri