Dans sa superproduction "District Z", TF1 met le paquet sur les moyens techniques

  • A
  • A
Partagez sur :
TF1 officialise la date de diffusion de sa très attendue nouvelle émission "District Z". Cette superproduction d'aventure, véritable pari pour la première chaine, fera ses débuts à l'antenne une semaine après la fin de la nouvelle saison de Koh Lanta, soit le vendredi 11 décembre.

C'est la grosse nouveauté de cette année 2020 pour TF1District Z arrive à l'antenne le vendredi 11 décembre, une semaine après la finale de Koh-Lanta. Depuis plusieurs mois, la Une dévoile au compte-gouttes des informations sur ce nouveau jeu d’aventure hors du commun. Des stars évolueront dans des décors apocalyptiques remplis de zombies pour mener des épreuves et récolter des fonds pour une association.

Retrouvez toute l’actu médias dans notre newsletter quotidienne

Recevez chaque jour à 13h les principales infos médias du jour dans votre boîte mail. Un rendez-vous incontournable pour être au point sur l’actu, les audiences télé de la veille et faire un point sur les programmes à ne pas manquer.

Abonnez-vous ici

Du made in France qui veut s'exporter

Cette sorte de Fort Boyard à la sauce zombie sera présentée par Denis Brogniart, et accueillera notamment comme participants Camille Combal, Jarry et Michael Youn. District Z représente un énorme pari pour la Une. Cette création française a été imaginée par Arthur.

Sa société de production a mis le paquet pour séduire TF1, mais aussi d’autres diffuseurs internationaux. "On a mis des caméras sur des tombes, sur des zombies... On a même des cameramen déguisés en zombies pour s'approcher au plus près de l'action", explique Arthur. "Tout est très, très bien conçu."

Des moyens techniques jamais vus

Au-delà de l'univers de fin du monde très réaliste, c'est le déluge de moyens techniques qui impressionne. "On a 50 kilomètres de câbles juste pour les caméras, 45 caméras et 17 caméras embarquées, 5 drones, une spider-cam... Ça ne vous dit peut-être pas grand chose, mais ça montre bien que l'on a mis les moyens", énumère Arthur.

Le producteur compare District Z à d'autres grands rendez-vous télévisés, pour donner une idée de l'abondance de moyens. "Je crois qu'il y a plus de caméras que pendant la finale de la Coupe du monde de football, par exemple. Il y a de quoi éclairer 20 fois l'émission The Voice" estime-t-il. "On a du faire venir du matériel de toute l'Europe. C'est du jamais-vu en termes de moyens techniques."

Le présentateur de District Z Denis Brogniart, habitué des décors paradisiaques de Koh-Lanta, a été bluffé. "le plateau de tournage c'est 10 hectares, 18 jeux différents en intérieur et en extérieur. On a reconstitué un cimetière militaire, une caserne de pompiers..." explique-t-il.  "Rien que pour aller d'un jeu à l'autre, il faut parfois 5 minutes à pied. Je n'avais jamais vu un endroit aussi vaste pour une émission de télévision."

Ne reste plus pour TF1 qu'à espérer un déluge de téléspectateurs à hauteur des moyens investis. La chaîne fera les comptes après la diffusion du début de la première de District Z, le 11 décembre.

Europe 1
Par Charles Decant avec Alexis Patri