Mort de Bertrand-Kamal de Koh-Lanta : "Nous allons faire un préambule ce soir pour dire qu'on ne l'oubliera pas", annonce Denis Brogniart

, modifié à
  • A
  • A
Denis Brogniart 0:28
Denis Brogniart © Europe 1
Partagez sur :
Après la mort de Bertrand-Kamal, candidat de Koh-Lanta, annoncé jeudi, le présentateur Denis Brogniart réagit au micro de Philippe Vandel dans l'émission "Culture Médias", vendredi matin : "Bertrand-Kamal était solaire".
INTERVIEW

On apprenait jeudi 10 septembre le décès de Bertrand-Kamal, candidat de la saison de Koh-Lanta en cours de diffusion sur TF1. Le présentateur de l'émission Denis Brogniart réagit à la nouvelle au micro de Philippe Vandel vendredi.

"Un grand frère, un homme solaire"

Invité de l'émission de "Culture Médias", Denis Brogniart est apparu très ému. Le présentateur s'est exprimé sur le prochain épisode de l'émission, qui s'adapte à cette triste actualité. "On fait un petit préambule où j'essaie de le décrire en quelques minutes, de parler de lui. De lui dire, surtout, qu'on lui dédie cette émission, qu'on ne l'oubliera pas, que je ne l'oublierai pas." TF1 a annoncé que l'ensemble de la nouvelle saison de Koh-Lanta sera dédiée au candidat.

Denis Brogniart s'est ensuite exprimé sur sa relation avec Bertrand-Kamal, dont il s'est rapproché à la suite du tournage. "Je confirme que c'était un candidat, et que nous sommes devenus très proches, jusqu'au bout, et que c'est devenu un ami. Ses parents sont devenus des amis", explique-t-il. "Dans ma vie, c'est devenu très fort".

Un ami auquel le présentateur a rendu hommage au micro de Philippe Vandel. "C'est quelqu'un qui m'a tapé dans l’œil sur le tournage, à cause de son sens du partage, de sa bonhomie. Bertrand-Kamal était solaire. Il avait des yeux pétillants", détaille-t-il. "Il est d'une incroyable tolérance, c'est un grand frère, un chef de meute. Dès que j'ai appris qu'il était malade, nous avons commencé une relation incroyable où l'on se parlait tous les jours. On s'est vus beaucoup. On a entretenu ça avec sa maman Annick et son père Samir. Même souffrant, Bertrand-Kamal est resté cet homme solaire, positif. Il se souciait des autres beaucoup plus que de lui". 

Europe 1
Par Alexis Patri