Daniel Herzog, voix historique des "Guignols", remercié par Canal+

  • A
  • A
Partagez sur :
L'imitateur s'exprime en exclusivité sur Europe 1 et donne sa version des faits, alors que la chaîne Canal+ vient de lui annoncer qu'elle mettait un terme à leur collaboration.
INTERVIEW

Il était la voix de Philippe Lucas, Dominique Strauss-Kahn, Jean-Michel Aphatie, Éric Zemmour, Doc Gynéco ou encore de JoeyStarr dans Les Guignols. Daniel Herzog, membre historique du programme, a été remercié par la chaîne il y a quelque jours, par lettre recommandée. Le motif ? Son âge, qui excède la limite des 70 ans.

Un "faux prétexte". Pour Daniel Herzog, interrogé par Philippe Vandel pour Europe 1, il s'agit d'un "faux prétexte". "Mais c'est un prétexte légal en tout cas. Et si ce prétexte est réel, Yves Lecoq est né la même année que moi, donc il devrait être éjecté aussi normalement", explique l'imitateur.

Depuis la reprise en main de Canal+ par Vincent Bolloré, Les Guignols ont considérablement changé. "On peut s'apercevoir que tous les hommes politiques qu'on s'amusait à critiquer et caricaturer ont disparu. C'est un peu dommage, car c'était l'essence même du programme", regrette Daniel Herzog.

Bolloré "a surtout sauvé les actionnaires". Également interrogé sur Vincent Bolloré, pour savoir si le dirigeant avait sauvé Canal+, Daniel Herzog n'a pas mâché ses mots. "Je pense qu'il a surtout sauvé les actionnaires, c'est quand même son truc. Sauver Canal + ? Je ne vois pas comment, puisque sauver une chaîne de télé, c'est lui donner un maximum de téléspectateurs, or, visiblement, il y en a de moins en moins", constate l'imitateur.