Cyril Hanouna raconte comment il a eu l'idée de sa "banque du coeur" : "Je fais quoi, moi, pour les gilets jaunes ?"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Au micro de Nikos Aliagas, Cyril Hanouna est revenu vendredi sur son projet de "banque du cœur" pour venir en aide aux plus démunis. Une idée inspirée du mouvement des "gilets jaunes".

INTERVIEW

Nous les privilégiés, on doit aider les personnes en difficulté". Invité de Nikos Aliagas vendredi, Cyril Hanouna, l'animateur star de C8 est revenu sur son projet de "banque du cœur", qui doit permettre de venir en aide à ceux qui ont du mal à boucler leur fin de mois. Une idée inspirée du mouvement des "gilets jaunes", dont l'animateur se dit "médiateur", en les invitant notamment à plusieurs reprises sur le plateau de TPMP

Aider les familles dans le besoin. "A un moment, je me suis presque dit que je me servais d'eux", raconte Cyril Hanouna au micro d'Europe 1. "Oui, je les invite sur mon plateau, je leur donne la parole, mais je me disais : 'Je fais quoi, moi, pour eux ?'", relate l'animateur. "Faire le mariole à la télé c'est bien, j'aime ça, mais il y a autre chose à faire. [...] Alors, on a eu l'idée de la 'banque du cœur'", se souvient l'animateur. "On ne veut pas prêter de l'argent, mais juste donner un coup de pouce aux familles qui ont besoin de faire un plein en plus par mois, mais qui n'y arrive pas", déroule-t-il. "Il y a des familles qui vivent avec un smic et qui ne peuvent pas s'en sortir". 

Avec sa "banque", Cyril Hanouna se lancerait-il dans la politique citoyenne, comme Coluche en son temps ? L'animateur nuance : "Coluche a toujours été un modèle, mais ce qu'il a fait, les Restos, on  n'arrivera jamais à faire aussi bien". 

Entendu sur europe1 :
Beaucoup d'artistes m'ont rejoint, comme Franck Dubosc, Mouloud Achour, ou encore Michaël Youn

"On doit prendre nos responsabilités". "Je ne demande pas aux gens qui ont du mal à vivre de donner, mais je demande aux chefs d'entreprises, ceux qui ont des moyens importants de donner et de permettre à des gens en difficulté de vivre mieux tous les mois", explique l'animateur. "On ne dit pas que l'on va révolutionner les choses, mais je pense que c'est notre devoir à tous d'aider ces personnes", ajoute-t-il. "Le gouvernement à un travail à faire, mais nous aussi, on doit prendre nos responsabilités. Je ne force personne, j'espère juste réussir à lancer le truc". 

Une "banque" sur dossier. Concrètement, la "banque du cœur" va se présenter sous la forme d'un site internet, dans lequel il faudra constituer un dossier. Des bénévoles vont ensuite étudier les dossiers et redistribué l'argent de la "banque" en fonction des besoins. Dès l'annonce du projet, "beaucoup d'artistes m'ont rejoint, comme Franck Dubosc, Mouloud Achour, ou encore Michaël Youn", dévoile Cyril Hanouna. "La France m'a beaucoup aidé, beaucoup donné. Tous ces gens qui sont venus me voir pour me demander de prendre la parole dans mon émission, c'est grâce à eux que je peux vivre aisément, c'est mon public", explique-t-il en présentant le projet comme un "renvoi d'ascenseur".