Comment la nouvelle saison de "L'amour est dans le pré" s'adapte au Covid-19

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
L'émission de rencontres rurales présentée par Karine Le Marchand "L'amour est dans le pré" revient sur M6, ce lundi 14 septembre, pour une quinzième et nouvelle saison. Le premier épisode inaugure plusieurs nouveautés, dont certaines sont imposées par le contexte de crise sanitaire et d'autres visent à dynamiser le programme.

Les lundis soirs de millions de téléspectateurs sont désormais bookés jusqu’à la fin de l’année : "L’Amour est dans le pré" fait son retour sur M6 ! Onze hommes et deux femmes, âgés de 37 à 63 ans, tous agriculteurs évidemment, participent à cette quinzième édition, dans le but de trouver le grand amour. L'émission profite de ce premier épisode pour mettre en place quelques nouveautés. Deux objectifs à ces innovations : s'adapter à la crise sanitaire liée au Covid-19, et renforcer la narration du programme télé. Cette saison est la dixième présentée par Karine Le Marchand.

Speed-dating sans contact physique (ou presque)

Dans le premier épisode diffusé ce lundi 14 septembre, les téléspectateurs pourront assister au speed-dating d'une partie des candidats de cette quinzième saison. Et pour la première fois, cette partie de l'émission, où prétendants et agriculteurs se rencontrent, est commentée depuis son canapé par Karine Le Marchand. Une nouveauté qui entre dans l'objectif annoncé par la production FremantleMedia d'adopter un nouveau style de narration plus rythmé, afin d'éviter la lassitude des téléspectateurs.

Covid-19 oblige, les potentiels amoureux ont pour consigne d'éviter les contacts physiques. Heureusement pour les agriculteurs, et notamment Mathieu et l'un de ses prétendants dont le coup de cœur est évident, du gel hydroalcoolique est mis à leur disposition. Ce qui permettra au troisième candidat gay de l'histoire de l'émission de toucher le tatouage que son soupirant arbore sur le bras.

D'autres nouveautés du programme sont également liées au contexte sanitaire. Les agriculteurs ouvrent cette saison leurs courriers chacun chez eux. En plus de la distanciation physique et des gestes barrières, tous les participants ont été testés avant de se retrouver chez les agriculteurs.

Après 14 ans, L'amour est dans le pré reste la marque la plus populaire d’M6, avec l’an dernier 3,8 millions de téléspectateurs en moyenne, soit 17% du public et 26% des femmes responsables des achats de moins de 50 ans. Des succès d'audience qui pourraient se renouveler cette année à en croire Eva Roque, que ce premier épisode a fait "hurlé de rire" :

Europe 1
Par Charles Decant avec Alexis Patri