"C'est creux et vide" : le jour où Patrick Sébastien a offert à François Hollande un masque représentant Nicolas Sarkozy

  • A
  • A
patrick sébastien 0:56
Patrick Sébastien était invité dans l'émission "Ça fait du bien", sur Europe 1, vendredi 29 novembre. © Capture d'écran Europe 1
Partagez sur :
Sur Europe 1, l'ex-animateur Patrick Sébastien a raconté avoir offert à François Hollande, à l'époque où il était président, un masque représentant Nicolas Sarkozy. Une plaisanterie à laquelle François Hollande avait répondu avec enthousiasme, d'après lui. 
INTERVIEW

Ancienne figure phare de France Télévisions, Patrick Sébastien, a désormais quitté le petit écran pour se consacrer à sa carrière artistique. Il vient notamment de sortir un livre d'entretiens, Sans Chaînes et un nouvel album, intitulé Entre nous, qu'il est venu présenter vendredi dans Ça fait du bien, sur Europe 1. Au cours de l'émission, il est aussi revenu sur ses liens avec François Hollande, dont il était proche et avec qui il lui arrivait de plaisanter.

En 2014, après la publication de photos de François Hollande en scooter aux côtés de l'actrice Julie Gayet, Patrick Sébastien a révélé au micro d'Anne Roumanoff, avoir donné un masque à l'effigie de l'ancien président Nicolas Sarkozy à François Hollande. "Je suis entré dans son bureau en lui disant : 'Je t'ai amené quelque chose pour que tu ne te fasses pas avoir la prochaine fois' et je lui ai offert le masque", se souvient l'ex-présentateur. Selon lui, cette farce a été bien reçue par l'ancien président, qui a même renchéri. "Il a rigolé, il a pris le masque et il a dit : 'Non je ne tiens pas à ce que [Nicolas Sarkozy] revienne ici. Peut-être que si je vais au Fouquet's, je le mettrais peut-être'", raconte Patrick Sébastien qui affirme le trouver "drôle".

"Le même charisme, le même sourire"

Dans la foulée, François Hollande a enchaîné avec une autre moquerie au sujet du masque, en rétorquant: "C'est magnifique : il a le même charisme, le même sourire" avant de retourner l'objet et de lancer :"et derrière, c'est creux et vide".  

Patrick Sébastien explique que ces railleries sont d'abord enfantines. "C'est un pied de nez et en même temps, c'est amical", affirme l'ancien animateur, qui raconte ensuite une autre anecdote au sujet de François Hollande. "Une fois, il m'a résumé la fonction de président de la République en me disant : 'Dans dans un restaurant, le client qui n'est pas content, exige de faire venir le patron, nous, on a 60 millions de personnes qui, tous les matins, demandent le patron.'"