Audiences télé du mercredi 22 mai : le débat des européennes n'a pas atteint le podium

, modifié à
  • A
  • A
Le débat de France 2 a attiré 1,45 million de personnes mercredi soir.
Le débat de France 2 a attiré 1,45 million de personnes mercredi soir. © Lionel BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :
Le débat sur les élections européennes organisé par France 2 mercredi soir n'a pas permis à la chaîne de se classer parmi les trois premières. Le programme n'a attiré que 1,45 million de téléspectateurs contre 3,51 pour TF1.

L'Émission politique de France 2, qui proposait un débat entre les principales listes pour les élections européennes, n'a pas réussi à dépasser la quatrième place mercredi soir. Le trio de tête était constitué de TF1, France 3 et M6.

Le débat de France 2, présenté par Thomas Sotto et Alexandra Bensaid, n'a réuni que 1,45 million de téléspectateurs, soit 9,5% de part d'audience. Le programme n'a donc occupé que la quatrième place à moins de cinq jours du scrutin des élections européennes. Le précédent numéro de l'émission, qui était déjà un débat consacré aux Européennes, avait intéressé 1,62 million de personnes en avril dernier.

TF1 domine, Dossier tabou dépasse le million

En tête du classement des audiences se trouvait donc TF1 et la suite de la série médicale Grey's Anatomy. Les deux épisodes inédits ont rassemblé 3,51 millions de fans, soit 17,1% du public. Par rapport à la semaine précédente, la série américaine aux 15 saisons a perdu 59.000 amateurs.

France 3 s'est classé deuxième en proposant une rediffusion de son magazine Des racines et des ailes. Le voyage du Cotentin à Saint-Malo a fait rêver 2,39 millions de téléspectateurs soit 11,98% de part d'audience. Lors de la précédente diffusion de ce numéro, France 3 avait rassemblé 2,59 millions de téléspectateurs.

À la troisième place, on trouvait un nouveau numéro de Dossier tabou. L'émission présentée par Bernard de la Villardière a intéressé 1,47 million de téléspectateurs, soit 7,2% du public. Il était consacré au débat sur la fin de vie pour prolonger l'actualité autour de l'arrêt puis de la reprise des soins de Vincent Lambert.