Venezuela : coupure géante d'électricité à Caracas, Maduro accuse l'opposition

  • A
  • A
Nicolas Maduro accuse l'opposition d'avoir provoqué une coupure d'électricité dans Caracas (image d'archives).
Nicolas Maduro accuse l'opposition d'avoir provoqué une coupure d'électricité dans Caracas (image d'archives). © HO / VENEZUELAN PRESIDENCY / AFP
Partagez sur :
Le président vénézuélien a assuré que la coupure de courant qui a privé Caracas d'électricité pendant trois heures est la conséquence d'un "sabotage" de l'opposition.

La coupure géante d'électricité qui a affecté mardi 80% de la capitale vénézuélienne a été causée par un "sabotage" de l'opposition et ses auteurs sont sur le point d'être interpellés, a affirmé le président Nicolas Maduro.

Un nouveau "sabotage" de l'opposition, selon Maduro. L'effondrement des services publics dans le pays, ravagé par une profonde crise politico-économique, est régulièrement attribué par les autorités à des "sabotages" inspirés par l'opposition. "Ils ont saboté le système électrique de Caracas (....). C'est une question d'heures avant que nous ne les capturions (...) et ne soyez pas surpris que des dirigeants politiques et des intellectuels soient parmi eux", a déclaré Nicolas Maduro lors d'une allocution sur la télévision d'État.

Le dirigeant socialiste n'a pas donné de détails sur l'identité des auteurs présumés de cette panne géante, qui a paralysé pendant plus de trois heures les transports, le commerce ainsi que les communications téléphoniques et Internet.
"Pendant que nous travaillons (......), un groupe de l'extrême droite conspire", a accusé Nicolas Maduro.

Un réseau mal entretenu, pour l'opposition. À l'inverse, le chef de l'opposition, Henrique Capriles, a accusé : "Tout le monde sait qu'ici, l'argent destiné au secteur de l'électricité a été volé (....), des millions de dollars, des contrats pour des travaux n'ont jamais été exécutés, l'entretien n'a pas été fait non plus".

Une coupure pendant trois heures. La panne a touché 80% de Caracas, qui compte six millions d'habitants, a déclaré quelques heures plus tôt sur Twitter le ministre de l'Electricité Luis Motta. Après environ trois heures, "90% du service a été rétabli à Caracas", a annoncé plus tard le ministre. L'aéroport international de Maiquetia, qui dessert Caracas, a été affecté durant près d'une heure. Des établissements médicaux, comme la maternité Concepción Palacios, dans l'ouest de Caracas, ont également été touchés, selon des infirmières. 

Des "câbles de commande" coupés. Selon Luis Motta, citant un rapport des services de renseignements, le problème provient de l'unité de Santa Teresa (État de Miranda, nord) et il a été causé par des inconnus qui ont coupé des "câbles de commande" des transformateurs.

Les coupures d'électricité sont très fréquentes au Venezuela, particulièrement en province. Dans plusieurs États de l'ouest, comme dans celui de Zulia, le courant est rationné et les interruptions peuvent durer jusqu'à 12 heures. Le gouvernement accuse ses adversaires d'être à l'origine de ces incidents pour faire monter la colère populaire, tandis que l'opposition met en avant les installations défaillantes, faute d'investissements suffisants.