Un juge américain bloque le dernier décret migratoire de Trump

, modifié à
  • A
  • A
Le président américain entend interdire de façon permanente le franchissement des frontières américaines aux ressortissants de sept pays.
Le président américain entend interdire de façon permanente le franchissement des frontières américaines aux ressortissants de sept pays. © Brendan Smialowski / AFP
Partagez sur :
La décision du juge fédéral de Hawaï devrait faire l'objet d'un appel rapide du gouvernement, quelques heures avant l'entrée en vigueur du décret.

Un juge fédéral de Hawaï a suspendu mardi l'application de la dernière version du décret anti-immigration de Donald Trump, quelques heures seulement avant son entrée en vigueur dans sa totalité.

Le gouvernement devrait rapidement faire appel. Cette décision du magistrat Derrick Watson a une portée nationale et devrait faire l'objet d'un appel rapide du gouvernement, qui entend interdire de façon permanente le franchissement des frontières américaines aux ressortissants de sept pays. Sont concernés le Yémen, la Syrie, la Libye, l'Iran, la Somalie, plus la Corée du Nord et le Tchad. De façon punitive, le nouveau décret suspend également l'entrée aux Etats-Unis de responsables gouvernementaux vénézuéliens. Les restrictions prévues par le nouveau décret devaient entrer en vigueur dans leur totalité mercredi.