Un Français soupçonné d'avoir tué sa compagne aux Seychelles, une enquête ouverte à Nice

  • A
  • A
Une enquête pour homicide volontaire par conjoint a été ouverte. Photo d'illustration.
Une enquête pour homicide volontaire par conjoint a été ouverte. Photo d'illustration. © AFP
Partagez sur :
Une Niçoise de 32 ans a été retrouvée le 27 avril par son compagnon, pendue dans une salle de bain d'un hôtel aux Seychelles. Mais selon "Nice-Matin", le rapport d’autopsie réalisé sur place établirait que le décès ne serait pas dû à une pendaison mais à un étranglement. Les autorités judiciaires locales considèrent ce décès comme "fortement suspect". 

Une enquête pour homicide volontaire par conjoint a été ouverte à Nice après le décès suspect d'une Niçoise aux Seychelles, où son compagnon, niçois lui aussi, est soupçonné de l'avoir tuée, a-t-on appris samedi auprès du procureur de Nice.

"Nous avons été saisis le 7 mai de ces faits par le parquet de Paris, lui-même informé par le ministère des Affaires étrangères, et nous avons saisi le 12 mai la police judiciaire de Nice", a précisé le procureur Xavier Bonhomme. Le magistrat indique que les autorités judiciaires locales considèrent ce décès comme "fortement suspect".

Un meurtre maquillé en suicide ? 

La jeune femme de 32 ans, gérante à Nice d’un lieu événementiel, a été retrouvée le 27 avril pendue à l’accroche-serviettes de la salle de bains de leur chambre d'hôtel par son compagnon âgé de 35 ans, un street-artist établi également à Nice. Le couple séjournait depuis quelques jours au Club Med local.

Selon Nice-Matin, qui revient samedi sur cette information révélée par la presse locale, le rapport d’autopsie réalisé sur place établirait que le décès ne serait pas dû à une pendaison mais à un étranglement, laissant penser à un meurtre maquillé en suicide.

Le compagnon nie toute implication

Le quotidien indique que le compagnon, qui nie toute implication, doit passer en jugement le 8 juin devant la cour suprême des Seychelles. Il est incarcéré depuis le 5 mai.

Le couple était en déplacement aux Seychelles à l’invitation, toujours selon Nice-Matin, de la direction locale du Club Med, l’artiste niçois devant peindre des fresques sur des murs de l’établissement. Cet hôtel, première implantation du Club Med aux Seychelles, est situé sur l’île Sainte-Anne et a été inauguré le 25 mai.