Tueur en série au Canada : découverte des restes d'une septième victime

  • A
  • A
police toronto 1280x640
Les enquêteurs ont diffusé une photo pour tenter d'identifier cette septième victime. (Illustration) © Jag Gundu / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :
La police a révélé lundi la découverte des restes d'un septième corps enterré par un tueur en série sévissant dans les milieux homosexuels de Toronto.

Les restes d'une septième victime d'un tueur en série présumé, déjà inculpé* des meurtres de six homosexuels, ont été découverts dans le jardin d'une maison de Toronto, a annoncé lundi la police.

Des restes de corps dans le jardin d'une maison. Les enquêteurs ont diffusé une photo pour tenter d'identifier cette septième victime de Bruce McArthur, 66 ans, un jardinier-paysagiste arrêté mi-janvier et inculpé de la disparition et du meurtre au printemps 2017 de deux hommes qui fréquentaient le quartier homosexuel de Toronto. L'enquête a mené à la découverte des restes de sept corps dans le jardin d'une maison dont les propriétaires avaient mis une dépendance à disposition de Bruce McArthur pour entreposer son matériel de jardinage.

Analyses ADN en cours. Les analyses d'identification sont longues et difficiles et à ce jour les restes humains découverts ont pu être rapprochés seulement de trois des victimes, à partir des empreintes digitales ou des fichiers dentaires. "Nous avons découvert les restes d'au moins sept victimes enfouis dans des jardinières saisies dans cette propriété", a déclaré Hank Idsinga, responsable de l'enquête de la police de Toronto. "Les analyses se poursuivent pour tenter d'identifier les victimes", a-t-il indiqué.

La police croit que l'homme barbu aux cheveux noirs apparaissant sur la photo qu'elle a dévoilée lundi a été photographié après sa mort par son meurtrier. L'homme porte des cicatrices au visage et semble avoir une cinquantaine d'années. La police n'a pas précisé la provenance de cette photo. Bruce McArthur pourrait être inculpé d'un septième meurtre lors de sa prochaine comparution au tribunal dans deux semaines.

*Le terme 'inculpation/inculpé' n'existe plus dans la procédure judiciaire française mais est toujours employé en Belgique/aux États-Unis/Canada... Europe1.fr a choisi de conserver le terme employé par les autorités judiciaires locales