Trump accusé de n'avoir payé que 750 dollars d'impôts fédéraux l'année de son élection

, modifié à
  • A
  • A
"J'ai payé beaucoup, et j'ai payé beaucoup d'impôts sur le revenu au niveau de l'Etat aussi, l'Etat de New York taxe beaucoup", a réagi Donald Trump. 1:25
"J'ai payé beaucoup, et j'ai payé beaucoup d'impôts sur le revenu au niveau de l'Etat aussi, l'Etat de New York taxe beaucoup", a réagi Donald Trump. © WIN MCNAMEE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Partagez sur :
Le président américain Donald Trump a déclaré dimanche que les révélations du "New York Times" selon lesquelles il a payé pas ou peu d'impôts fédéraux au cours des années menant à son élection étaient des "informations bidon".

Donald Trump n'aurait payé que 750 dollars d'impôts fédéraux en 2016, l'année de son élection à la présidence des Etats-Unis, puis autant en 2017. C'est en tout cas ce que l'on peut lire dans une enquête potentiellement explosive du New York Times, qui publie dimanche des informations sur 20 ans de déclarations d'impôt du milliardaire républicain.

"Il n'a pas du tout payé d'impôt sur le revenu au cours de dix des quinze années précédentes, en grande partie car il a déclaré plus de pertes d'argent que de gains", écrit le quotidien américain. Les déclarations fiscales de l'ex-magnat de l'immobilier devenu président et candidat à sa réélection en novembre sont au cœur d'une bataille judiciaire, Donald Trump ayant toujours refusé de les publier contrairement à l'usage.

"Fake news", réagit Donald Trump

Le président américain n'a pas tardé à réagir, déclarant dimanche que les révélations du New York Times étaient des "informations bidon". "Fake news", "ce sont des informations bidon, totalement inventées", a-t-il affirmé lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche. 

"J'ai payé beaucoup, et j'ai payé beaucoup d'impôts sur le revenu au niveau de l'Etat aussi, l'Etat de New York taxe beaucoup", a-t-il ajouté sans plus de précisions, alors qu'il a toujours refusé de publier ces informations.

Reste que le camp Biden s'est directement emparé de l'affaire, mettant en vente en ligne des badges avec inscrit dessus : "Je paye plus d'impôts que Donald Trump". 

Europe 1
Par Europe 1 avec AFP et Xavier Yvon