Suède : une étudiante poursuivie pour avoir empêché l'expulsion d'un Afghan en avion

, modifié à
  • A
  • A
Elin Ersson risque une amende et jusqu'à six ans de prison pour avoir enfreint la loi sur l'aviation en juillet dernier.
Elin Ersson risque une amende et jusqu'à six ans de prison pour avoir enfreint la loi sur l'aviation en juillet dernier. © Capture d'écran Facebook Elin Ersson
Partagez sur :
Une étudiante suédoise de 21 ans va être jugée pour avoir enfreint la loi sur l'aviation en refusant de s'asseoir dans un avion pour éviter à un Afghan d'être expulsé en juillet dernier.

Elin Ersson, étudiante suédoise, avait refusé de s'asseoir dans un avion qui reliait Göteborg à Kaboul et qui devait expulser un réfugié afghan vers son pays en juillet dernier. La justice suédoise a annoncé vendredi qu'elle allait juger la jeune femme pour avoir enfreint la loi sur l'aviation, selon le quotidien suédois Aftonbladet.

"Je ne vais pas m'asseoir". En juillet dernier, l'étudiante en sciences sociales de 21 ans apprend qu'un réfugié afghan va être expulsé depuis Göteborg. Elle prend alors un billet pour le même vol que lui et refuse de s'asseoir une fois dans l'avion malgré les demandes répétées de l'équipage. Elin Ersson a filmé son action en direct sur son compte Facebook. "Je ne vais pas m'asseoir", martèle-t-elle.  

Une amende et une peine de prison potentiels. D'abord invectivée par certains passagers, elle finit par obtenir gain de cause. Les portes de l'avion sont ouvertes et l'Afghan en descend. La vidéo de la jeune femme a été vue plus de cinq millions de fois mardi. Elin Ersson risque néanmoins une amende et jusqu'à six mois de prison. Après cet incident, les autorités ont précisé que l'Afghan avait été placé en détention et qu'il allait être expulsé, sans préciser cependant la date.