Indonésie : au moins 10 morts dans le séisme de Lombok

, modifié à
  • A
  • A
Indonésie tremblement de terre séisme 1280
Aucune alerte au tsunami n'a été déclenchée après le tremblement de terre. © Handout / Nusa Tenggara Barat Disaster Mitigation Agency / AFP
Partagez sur :

Ce tremblement de terre a frappé l'île touristique de Lombok, tôt dans la matinée de dimanche. Un dernier bilan fait état d'au moins dix morts et de dizaines de maisons endommagées.

Un séisme de magnitude 6,4 a frappé dimanche l'île de Lombok, dans le sud-est de l'Indonésie, a annoncé l'institut américain de géophysique USGS. Ce puissant séisme, dont l'épicentre était situé à une faible profondeur, sept kilomètres, a eu lieu à 06h47 heure locale dimanche (22h47 GMT samedi), a indiqué l'USGS. Au moins 10 personnes ont été tuées et des dizaines d'autres blessées, selon un nouveau bilan transmis par les autorités locales.

Une zone très touristique. "Le séisme a tué au moins 10 personnes, une quarantaine est blessée et des dizaines de maisons ont été endommagées", a déclaré Sutopo Purwo Nugroho, porte-parole de l'agence indonésienne de gestion des catastrophes. "Nous estimons que ces chiffres vont continuer à augmenter parce que nous n'avons pas fini de collecter toutes les données", a-t-il ajouté. Le séisme a eu lieu à 50 kilomètres au nord-est de Mataram, la principale ville de l'île de Lombok, a précisé l'institut américain. Cette île est une destination touristique réputée et se trouve à une centaine de kilomètres à l'est de l'île de Bali, elle aussi très touristique. L'agence indonésienne de géophysique et de météorologie a annoncé qu'au moins 11 répliques s'étaient produites après le séisme.

Onde de panique. Aucune alerte au tsunami n'avait été déclenchée. Les personnes qui résident à proximité du lieu de l'épicentre ont ressenti une forte secousse qui a provoqué la panique en certains endroits. "Le séisme était très fort", "tout le monde chez moi a paniqué, nous sommes tous sortis", a déclaré Zulfikli, un habitant du nord de Lombok. "Tous mes voisins sont sortis eux aussi et l'électricité a été coupée", a-t-il ajouté.

La Ceinture de feu. L'archipel indonésien, qui compte des milliers d'îles, se trouve sur la Ceinture de feu du Pacifique, une zone de forte activité sismique. Il est sujet à de nombreux séismes dont la plupart ne sont pas dangereux. Mais la région reste vigilante devant la possibilité d'éventuels tsunamis déclenchés par des séismes. En 2004, un tsunami provoqué par un séisme sous-marin de magnitude 9,3 survenu au large de Sumatra, dans l'ouest de l'archipel indonésien, a tué 220.000 personnes dans les pays qui bordent l'océan Indien, dont 168.000 en Indonésie.