Sahel : 450 djihadistes tués depuis le début de l'opération Barkhane

  • A
  • A
Depuis août 2014, les militaires français ont "neutralisé" 450 djihadistes.
Depuis août 2014, les militaires français ont "neutralisé" 450 djihadistes. © LUDOVIC MARIN / AFP
Partagez sur :
Sur les douze derniers mois, 120 djihadistes ont été tués et 150 remis vivants aux autorités maliennes, a indiqué la ministre des Armées Florence Parly.

Près de 450 djihadistes ont été tués depuis le début de l'opération antiterroriste française Barkhane dans le Sahel, annonce la ministre des Armées Florence Parly dans les colonnes du Parisien vendredi, deux jours après la mort de deux soldats français au Mali.

4.000 soldats français mobilisés. Depuis août 2014, les militaires français ont "neutralisé" 450 djihadistes. Sur les douze derniers mois, 120 ont été tués et 150 remis vivants aux autorités maliennes, précise la ministre. L'opération Barkhane mobilise quelque 4.000 soldats français dans cinq pays de la bande sahélo-saharienne pour contrer, aux côtés des armées des pays du G5 Sahel (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad), les groupes djihadistes.

Depuis le lancement de Barkhane, douze militaires français ont été tués. Dix autres étaient morts dans l'opération française Serval au Mali entre 2013 et 2014, selon le ministère français des Armées.