Royaume-Uni : six ans de prison pour des relations sexuelles avec un cadavre

  • A
  • A
L'homme a reconnu avoir eu une relation sexuelle avec une femme décédée.
L'homme a reconnu avoir eu une relation sexuelle avec une femme décédée. © AFP
Partagez sur :
Un homme de 23 ans a été condamné à six ans de prison vendredi à Birmingham pour avoir pénétré sexuellement le cadavre d'une femme dans un funérarium qu'il avait l'intention de cambrioler.

Un homme a été condamné vendredi à six ans de prison pour avoir eu des relations sexuelles avec un cadavre dans un funérarium qu'il voulait cambrioler sous l'influence de l'alcool et de drogues, devant un tribunal de Birmingham.

Aucune autre affaire similaire, selon le juge. "Les infractions que vous avez commises vont à l'encontre de toute sensibilité humaine", a déclaré le juge Melbourne Inman en prononçant son jugement à l'encontre de Kasim Khuram, 23 ans. "Je n'ai pas connaissance ni pu trouver d'affaire similaire", a-t-il ajouté. "Il est difficile d'imaginer une plus grande privation de dignité pour les personnes décédées".

La victime retrouvée hors de son cercueil. Le prévenu avait plaidé coupable de pénétration sexuelle d'un corps, le 11 novembre dans un funérarium de Birmingham. Des traces de son ADN avaient été retrouvés sur le corps, une femme dont l'identité n'a pas été dévoilée pour des raisons légales. Elle avait été retrouvée sortie de son cercueil, gisant sur le sol.

L'agresseur avait bu de l'alcool et pris des drogues. Kasim Khuram, qui avait également profané les neuf cercueils se trouvant dans le funérarium, avait reconnu y être entré avec l'intention de commettre un cambriolage.  Durant son procès, il était apparu qu'il avait bu de la vodka et pris des drogues. Il avait été arrêté à sa sortie du funérarium, après y avoir déclenché une alarme.

Son avocat, Joseph Keating a affirmé que Kasim Khuram était "profondément désolé". Mais pour les familles des victimes, c'est un "monstre" qui a "remué un couteau" dans leurs cœurs.