Pour Marc Levy, installé à New York depuis 20 ans, "Trump a profondément divisé l'Amérique"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
L'écrivain Marc Levy, dont le dernier livre, "Une fille comme elle", raconte la vie d'un immeuble de New York, déplore, mercredi au micro de Nikos Aliagas sur Europe 1, que Donald Trump ait divisé ce pays dans lequel il vit depuis presque 20 ans.
INTERVIEW

"Il gouverne par l'invective, par la haine, par la stigmatisation des minorités... Dans un pays qui est constitué d'agglomérations de minorités, ce n'est pas sans laisser de traces". Au micro de Nikos Aliagas, mercredi sur Europe 1, l'écrivain et auteur de best-sellers Marc Levy a livré sa vision de l'Amérique de Donald Trump. "Il a profondément divisé le pays. Il gouverne comme tous les autocrates, cultivant la détestation de l'autre".

"Le fonctionnement de la société américaine m'a passionné". "Si j'ai passé presque 20 ans de ma vie aux États-Unis, c'est parce que le fonctionnement de la société américaine m'a passionné", ajoute-t-il. "L'Amérique, c'est le navire amiral des démocraties et quand il bascule vers une forme de régime autocrate, ce n'est pas sans conséquence sur l'ordre mondial".

>> De 7h à 9h, c’est deux heures d’info avec Nikos Aliagas sur Europe 1. Retrouvez le replay ici

"C'est une élection importante". L'écrivain, dont le dernier livre, Une fille comme elle, est sorti en mai dernier, explique attendre beaucoup des midterms, les élections de mi-mandat qui se tiendront en novembre prochain. Les Américains votent notamment pour renouveler la chambre des représentants et une partie du sénat, aujourd'hui aux mains des Républicains.

"C'est une élection importante. Elle va décider de la poursuite ou non de cet agenda dit populiste mené par Donald Trump et par l'ensemble de la classe républicaine, agenda d'ultra extrême-droite", détaille-t-il. "Si les démocrates reprennent l'une ou les deux chambres, ce sera l'arrêt de cette politique et en même temps, ce sera le chaos car à ce moment là une quantité importante d'affaires de corruption sortiront", estime l'écrivain.