Playmate : l'enregistrement de Trump avec son avocat rendu public

, modifié à
  • A
  • A
Dans l'enregistrement, Trump et son avocat envisagent la possibilité de racheter les droits de publication du témoignage de Karen McDougal. © MANDEL NGAN / AFP
Partagez sur :

La bande-son d'un entretien de Donald Trump avec son avocat au sujet du rachat de la confession de Karen McDougal a été mis en ligne mardi par CNN.

La bande sonore enregistrant Donald Trump en train d'évoquer avec son avocat le possible rachat des confessions d'une playmate affirmant avoir eu une liaison avec lui avant qu'il ne soit entré en politique a été publiée mardi par CNN. L'existence de cet enregistrement, au cœur d'une nouvelle polémique, a été rendu publique par le New York Times la semaine dernière. Aujourd'hui le monde entier peut écouter cette bande où Donald Trump est enregistré à son insu par son propre avocat Michael Cohen.

Une rencontre en 2006. La discussion, qui remonte à septembre 2016, deux mois avant l'élection présidentielle, portait sur une playmate du magazine Playboy, Karen McDougal, qui affirme avoir eu une relation de plusieurs mois avec Donald Trump après leur rencontre en 2006, peu de temps après que Melania a donné naissance à leur fils Barron. La playmate avait vendu son histoire au National Enquirer pour 150.000 dollars avant l'élection présidentielle de novembre 2016.

Racheter les droits de son témoignage. Dans l'enregistrement, les deux hommes envisagent la possibilité de racheter les droits de publication du témoignage, qui n'a finalement jamais été publié. Dans cet enregistrement qui est par moment confus, Michael Cohen propose de créer une société pour racheter les droits à American Media, la compagnie propriétaire du National Enquirer. Pendant la campagne, l'équipe de Trump avait réfuté avoir connaissance d'un accord entre la playmate et American Media.

"Nous ne paierons pas en liquide ?" Sur la bande, Trump n'exprime pas de surprise lorsque le sujet est abordé. Michael Cohen parle de rembourser la compagnie pour ce qu'elle a payé à Karen McDougal. "Je dois ouvrir une société pour transférer toutes ces informations concernant notre ami David", déclare Michael Cohen, faisant apparemment allusion à David Pecker, patron d'American Media. "Quand viendra le moment du financement, ce sera -" dit Cohen, interrompu par Trump qui demande : "quel financement ?". "Nous devrons payer...", déclare Michael Cohen, selon une transcription de la conversation par CNN. "Nous ne paierons pas en espèces ?" demande Donald Trump, selon la transcription de CNN d'un segment qui est particulièrement difficile à entendre. On entend alors Cohen dire "non, non", mais ce qui est dit ensuite n'est pas clair.

L'avocat de Trump visé par une enquête. Selon le New York Times, l'enregistrement a été saisi par le FBI lors d'une perquisition dans les bureaux de l'avocat Michael Cohen cette année. La bande a été remise à CNN par l'avocat de Michael Cohen, Lanny Davis. Michael Cohen, qui s'est brouillé avec Trump, fait l'objet d'une enquête fédérale à New York pour ses transactions commerciales et pour savoir si des paiements ont violé les lois sur le financement des campagnes électorales.