Pays-Bas : l'auteur présumé de la fusillade d'Utrecht arrêté

, modifié à
  • A
  • A
La chasse à l'homme aura duré plusieurs heures à Utrecht.
La chasse à l'homme aura duré plusieurs heures à Utrecht. © Robin van Lonkhuijsen / ANP / AFP
Partagez sur :
Après plusieurs heures de chasse à l'homme, le suspect qui a ouvert le feu lundi matin dans un tramway à Utrecht a été arrêté par la police néerlandaise en fin d'après-midi. 

La police néerlandaise a arrêté lundi un homme originaire de Turquie soupçonné d'avoir commis une probable "attaque terroriste" en ouvrant le feu dans un tramway à Utrecht lundi matin, faisant trois morts et cinq blessés.

Chasse à l'homme. Tout au long de la journée, la sécurité dans les aéroports et les bâtiments clés du pays, notamment les mosquées, a été renforcée et la municipalité d'Utrecht a conseillé aux écoles de fermer leurs portes et aux habitants de "rester à l'intérieur", alors que le tireur avait pris la fuite après l'attaque. En début d'après-midi, les autorités ont rendu publique la photo d'un homme aux cheveux courts portant un blouson bleu, tirée d'une caméra de vidéosurveillance du tramway. "La police recherche Gokmen Tanis, 37 ans (né en Turquie) en lien avec l'incident de ce matin", avait indiqué la police d'Utrecht sur Twitter, enjoignant au public de "ne pas l'approcher".

Le niveau de menace terroriste abaissé. Cet homme a finalement été interpellé en fin d'après-midi. "On vient de nous informer que le suspect a été arrêté", a annoncé le chef de la police d'Utrecht Rob van Bree, lors d'une conférence de presse. Le niveau de menace terroriste, porté à Utrecht après l'attaque à cinq, son plus haut niveau, a été abaissé, a affirmé le directeur de l'agence nationale pour la sécurité et le contre-terrorisme (NCTV), Pieter-Jaap Aalbersberg, confirmant l'interpellation du "principal suspect".

Dans l'après-midi, des dizaines de policiers armés avaient encerclé un immeuble à quelques centaines de mètres des lieux de la fusillade, sans que l'on sache si le suspect s'y trouvait, avait constaté l'AFP.