Migrants : "Tant qu'il y aura des personnes qui fuiront sur cette mer, l'Aquarius sera présent", assure un sauveteur

, modifié à
  • A
  • A
Aquarius crédit : PAU BARRENA / AFP - 1280 1:43
L'Aquarius va continuer sa mission de sauvetage de migrants en Méditerranée après avoir transbordé les 58 migrants à bord (image d'archives). © PAU BARRENA / AFP
Partagez sur :
Après avoir trouvé un accord pour accueillir 58 migrants secourus en Méditerranée, le navire de sauvetage de l'association SOS Méditerranée compte continuer ses activités, bien qu'il ne puisse plus accoster.
TÉMOIGNAGE

À l'issue d'un accord conclu mardi, les 58 migrants secourus par l'Aquarius en Méditerranée vont être accueillis dans différents pays européens. Dix-huit vont arriver en France, 15 en Espagne et en Allemagne tandis que 10 vont être accueillis au Portugal. Une mission de sauvetage réussie et que le navire de SOS Méditerranée compte bien renouveler, malgré la menace de se voir retirer son pavillon par le Panama

L'association soulagée pour les 58 migrants qui vont être accueillis en Europe. Ludovic Duguet-Peyroux, sauveteur volontaire de SOS Méditerranée, a raconté au micro d'Europe 1 mercredi une journée de mauvais temps et le soulagement d'avoir enfin une destination pour les 58 migrants secourus. "Les enfants ont eu peur, on passe du temps avec eux", confie-t-il. "On est vraiment content pour eux parce que ce sont des personnes qui ont échappé à la mort."

Une menace permanente sur l'activité de sauvetage. Le navire fait désormais route vers le Nord. Il pourra bientôt transborder ses passagers sur un navire de la marine maltaise mais dans les eaux internationales car l'Aquarius n'accostera pas pour éviter de perdre son pavillon. Tant qu'il reste en mer, il peut continuer de naviguer.

>> De 5h à 7h, c’est "Debout les copains" avec Matthieu Noël sur Europe 1. Retrouvez le replay de l'émission ici

Malgré cette menace, le volontaire de SOS Méditerranée le confirme, l'Aquarius poursuivra sa mission de secours. "Nous, on est un bateau de sauvetage, on est des marins et on a le devoir de porter assistance à toute personne en situation de détresse dans la mer", rappelle Ludovic Duguet-Peyroux. "Comme tout bateau dans le monde, quand il y a quelqu'un en péril, on se déroute et on y va."

Encore deux semaines de sauvetage. "Et tant qu'il y aura des personnes qui fuiront dans cette mer du monde, l'Aquarius sera présent. Le but, c'est de pouvoir où que ce soit débarquer ces personnes et les mettre en sécurité au plus vite pour porter assistance à d'autres personnes qui sont en dérive." La destination finale reste Marseille, son port d'attache, mais l'Aquarius peut encore opérer deux semaines en mer avec ses réserves actuelles de carburant. 

La Marine marocaine a fait feu sur une embarcation de migrants. Par ailleurs, la Marine Royale marocaine a ouvert le feu mardi sur une embarcation de migrants en Méditerranée. Il s'agissait d'une puissante embarcation à moteur pilotée par un Espagnol, dans les eaux territoriales du Maroc, qui a refusé d'obtempérer. Les tirs ont entraîné la mort d'une Marocaine de 22 ans. Trois autres personnes ont été blessées, l'une d'elles se trouve dans un état critique.

Europe 1
Par Sébastien Krebs, édité par Marthe Ronteix