Mexique : un rappeur star aurait dissous dans l'acide les corps de trois étudiants disparus

, modifié à
  • A
  • A
QBA rappeur mexicain 1280
Gutierrez a confié avoir reçu 130 euros par semaine pour travailler pour le puissant cartel Jalisco Nouvelle Génération. © Capture d'écran
Partagez sur :

Le rappeur, connu sous le nom "QBA", a avoué avoir travaillé pour un cartel en échange de 130 euros par semaine. 

Un rappeur mexicain, star sur youtube, a avoué avoir dissous dans l'acide les corps des trois étudiants en cinéma disparus en mars, dont la mort a été confirmée mercredi par les autorités.

Embauché par un cartel. Christian Omar Palma Gutierrez, également connu sous le nom de "QBA", est accusé d'avoir pris part à la disparition de Salomon Aceves Gastelum, 25 ans, Daniel Diaz, 20 ans, et Marco Avalos, 20 ans, assassinés et torturés par un groupe criminel dans l'État de Jalisco, dans l'ouest du pays. Gutierrez a confié avoir reçu 3.000 pesos (130 euros) par semaine pour travailler pour le cartel Jalisco Nouvelle Génération, un des plus puissants cartels mexicains. Il aurait été recruté par un ami, trois mois plus tôt. "Il a participé à trois autres meurtres auparavant", a indiqué la responsable de l'enquête, Lizette Torres.

Des raps aux titres évocateurs. Deux pages Facebook appartenant à Gutierrez rassemblent au total 140.000 mentions J'aime, tandis que sa chaîne YouTube recueille 125.000 abonnés et des millions de vues. Ses raps aux titres évocateurs, tels que La mort n'a pas d'horaire, L'enfer ou encore Mauvaise vie, parlent de violence, d'armes et de drogue. Torres a indiqué que les vidéos faisaient partie de l'enquête.

Cinq suspects recherchés. Les trois étudiants avaient disparu en mars au retour d'un tournage à Tonala, près de Guadalajara, dans le cadre de leurs études universitaires. Les autorités judiciaires ont indiqué que Gutierrez et un complice allaient être inculpés d'enlèvement. Cinq autres suspects sont actuellement recherchés.

Une manifestation jeudi. La disparition des étudiants avait déclenché plusieurs manifestations dans le pays. Les réalisateurs mexicains oscarisés Guillermo del Toro et Alfonso Cuaron avaient exprimé sur Twitter leur soutien aux étudiants. Un rassemblement en leur hommage est prévu ce jeudi à Guadalajara.