L'Iran "a passé" lundi les 4,5% pour l'enrichissement de son uranium

  • A
  • A
Le président de la République islamique d'Iran, Hassan Rohani.
Le président de la République islamique d'Iran, Hassan Rohani. © AFP
Partagez sur :
Un degré d'enrichissement supérieur à la limite de 3,67% imposée par l'accord international sur le nucléaire iranien de 2015.

L'Iran a annoncé lundi qu'il produisait désormais de l'uranium enrichi à au moins 4,5%, un niveau prohibé par l'accord international de 2015 sur son programme nucléaire.

La limite de 3,67% franchie

"Ce matin, l'Iran a passé le seuil de 4,5% pour l'enrichissement de l'uranium", écrit Isna en citant Behrouz Kamalvandi, le porte-parole de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA). Téhéran avait annoncé dimanche avoir commencé à enrichir ce minerai à un degré supérieur à la limite de 3,67% imposée par l'accord international sur le nucléaire iranien de 2015.

L'objectif des 5%

"Ce degré de pureté est parfaitement suffisant pour les besoins du pays en combustible pour centrale nucléaire", a encore dit Behrouz Kamalvandi, selon Isna. Selon Ali Akbar Vélayati, conseiller du guide suprême iranien, les besoins du pays pour ses "activités (nucléaires) pacifiques", à savoir l'alimentation en combustible de sa seule centrale électrique atomique correspondent à de l'uranium enrichi à 5%. Ce niveau reste loin des 90% nécessaires pour envisager la fabrication d'une bombe atomique.