Le Fonds européen de Défense sera mis en oeuvre "dans le mois qui vient"

, modifié à
  • A
  • A
2:29
© Europe1
Partagez sur :
Invité dimanche du "Grand Rendez-vous" sur Europe 1, Thierry Breton le commissaire européen au Marché intérieur, est revenu sur la mise en oeuvre du futur "Fonds européen de défense (FED)". Un investissement de plusieurs milliards d'euros ayant pour but de bâtir "une industrie européenne de la défense".
INTERVIEW

La mise en place d'une défense européenne est souvent abordée par plusieurs représentants des états membres de l'Union européenne. Alors que "l'Initiative européenne d’intervention" a été lancée à l'été 2018 par neuf pays dont la France, Thierry Breton, commissaire européen au Marché intérieur, invité dimanche du "Grand Rendez-vous", a annoncé la mise en oeuvre dans les prochaines semaines du Fonds européen de défense (FED).

"Pour la première fois, l'ensemble des États membres a décidé à l'unanimité de créer un Fond européen de défense", a rappelé Thierry Breton. "Il a pour principale vocation de mettre ensemble des industriels, des grandes entreprises comme des petites sur tout le territoire européen pour bâtir ensemble une industrie européenne de la défense", a-t-il précisé, martelant que l'initiative devait être commune.

"Aucun pays se sera laissé sur le bord de la route"

"Sans appétence commune, on n'aura pas d’Europe de la défense", a précisé le commissaire européen. Le FED sera, au départ, alimenté par 13 milliards d'euros de fonds propres. "Ça va être mis en oeuvre dans le mois qui vient, mais derrière, ce sont 100 milliards" qui devraient être ajoutés, a souligné Thierry Breton. "Ce sont donc des investissements très significatifs qui vont être réalisés sur des projets communs à vocation de défense et d'espace".

"C'est une immense première", s'est-il réjoui. "On a trouvé un moyen de parler ensemble, de travailler ensemble, d'investir ensemble. Je vais veiller à ce qu'aucun pays ne soit laissé sur le bord de la route parce que c'est comme ça qu'on construira une Europe de la défense, un intérêt commun pour la défense", a-t-il annoncé.