Le compte Twitter de la Suède, "le plus démocratique au monde", va s'arrêter

  • A
  • A
Le compte Twitter @Sweden va se terminer
Le compte Twitter @Sweden va se terminer © Capture d'écran Twitter
Partagez sur :
Le compte Twitter @Sweden, tenu pendant sept ans par un Suédois différent toutes les semaines, va être inactif à partir du 30 septembre. Au total, 356 hommes et femmes l'auront alimenté de plus de 200.000 tweets.

Après sept ans d'existence, le compte Twitter @Sweden ne sera plus actif à partir du 30 septembre, même s'il sera toujours possible de consulter les précédents messages. Il est alimenté par un Suédois (ou un étranger résidant en Suède) différent toutes les semaines, rapporte Le Monde jeudi, le qualifiant de compte "le plus démocratique au monde".

Ni contrôle ni censure. Sur ce compte, lancé par l’Institut suédois, organisme gouvernemental chargé de la promotion de l’image de la Suède, chacun était libre de tweeter ce qu'il souhaitait sans néanmoins exprimer son opinion, sans contrôle ni censure. La seule limite était que les propos restent dans la légalité, qu'ils ne fassent pas de publicité et ne présentent pas de menace pour la sécurité du pays.

Pas de compétences requises pour participer. Au total, 356 hommes et femmes se sont relayés pour s'improviser "community managers" (gestionnaire des réseaux sociaux) du compte Twitter officiel de la Suède. Première condition pour être sélectionné : ne pas postuler. Les candidatures étaient soumises par d'autres via un formulaire en ligne. Il fallait néanmoins préciser pourquoi cette personne était susceptible d'intéresser quelqu'un en dehors du territoire national. Pour être retenu, il fallait également être actif sur Twitter et être Suédois ou résident en Suède.

Des profils divers et variés. Parmi les heureux élus, on trouvait des journalistes, des blogueurs, des comiques, des artistes mais aussi et surtout des anonymes. L'actuel community manager est un traducteur qui raconte son métier. Au total, le compte aura posté plus de 200.000 tweets et été suivi par 150.000 abonnés.

Et s'il s'arrête après sept ans d'existence, c'est parce que "tous les projets ont une fin", a expliqué simplement Anna Rudels, responsable du département numérique et communication de l’Institut suédois citée par Le Monde. L'expérience semble avoir inspiré d'autres pays puisque le compte @Ireland fonctionne sur le même principe. 

Une liberté parfois mal employée

Quelques dérapages sont néanmoins à signaler au cours de l'existence du compte. Dès juin 2012, une jeune femme a créé la polémique en postant des messages sur les gays et les juifs. "On ne peut même pas voir qu'une personne est juive, à moins de voir son pénis, et même si c'est le cas, on ne peut pas être sûr", pouvait-on lire. Elle s'est finalement excusée... avant de poster une photo du chanteur de Queen, Freddie Mercury, accompagné du commentaire "Cette photo s'intitule 'un gay affamé qui a le sida'".