La canicule touche la France mais aussi le reste du monde

  • A
  • A
La canicule pèse sur le Japon depuis mi-juillet, envoyant 35.000 personnes à l'hôpital.
La canicule pèse sur le Japon depuis mi-juillet, envoyant 35.000 personnes à l'hôpital. © MARTIN BUREAU / AFP
Partagez sur :
Alors que l'Arctique a battu son record de température estivale, dans la "vallée de la mort" aux Etats-Unis, le record mondial de chaleur a été approché mardi.

La France suffoque. Depuis mardi, les températures n'ont cessé d'augmenter et la canicule s'est installée sur l'Hexagone. Jeudi, le temps va encore être ensoleillé et très chaud. Ainsi, un maximum de 38 degrés est attendu dans la vallée du Rhône et 18 départements ont été placés en vigilance orange canicule. Mais la chaleur n'écrase pas que la France. Le reste du monde est aussi concerné, comme l'explique Météo-France dans une publication de mercredi.

L'Arctique tient son record. La Suède a été frappée récemment par des incendies. En cause ? Une sécheresse persistante renforcée par des températures anormalement élevées, jusqu’à 34,4 degrés à Uppsala. Mais ce n'est pas que du côté de Stockholm qu'on transpire en Scandinavie. En Norvège, "plusieurs stations ont observé un nouveau record absolu tous mois confondus", rapporte Météo-France. Dans la nuit du 18 au 19 juillet notamment, celle de Finnmark au nord du pays, la température n'est pas descendue sous 25,2 degrés. "Il s'agit de la nuit la plus chaude jamais observée dans le nord de la Scandinavie et le record pour l'Arctique", précise l'institut de météorologie. Bonne nouvelle cependant pour les vacanciers : les températures de baignade sont particulièrement clémentes, jusqu'à 25 degrés dans le golfe de Finlande notamment.

1

Il fait (encore plus) chaud (que d'habitude) dans le Sahara. En ce mois de juillet, en Afrique aussi, les températures sont exceptionnelles. Si les températures sont habituellement élevées du côté du Sahara, cet été arrive en effet à battre des records. Ainsi, à Ouargla en Algérie, il a fait 51,3 degrés le 5 juillet dernier, soit un record absolu pour le pays. Des températures flirtant avec les 50 degrés ont aussi été enregistrées du côté de la Tunisie.

De la Japon aux deux Corées. La canicule pèse sur le Japon depuis mi-juillet, envoyant 35.000 personnes à l'hôpital. Le pays a ainsi battu son record absolu : lundi, il a fait 41,1 degrés à Kumagaya, localité située à 50 km au nord-ouest du Japon. Dans le reste de l'Asie, les deux Corées aussi sont atteintes par cette vague de chaleur avec des températures frôlant les 40 degrés.

1

La "vallée de la mort" ne passe pas loin du record mondial de chaleur. Lundi, un épisode de canicule s'est invité sur la côte ouest de l'Amérique du Nord. Pour le moment, le maximum est détenu par la célèbre "vallée de la mort" en Californie : 52,9 degrés enregistrés mardi, soit 1,1 degré de moins seulement que le record mondial, précise Météo-France. Du côté du Québec cependant, il y a une accalmie des températures après la canicule qui a tué 70 personnes début juillet