Israël boucle Ramallah et envoie des renforts après une attaque

, modifié à
  • A
  • A
Après une attaque jeudi dans laquelle deux Israéliens ont été tués, l'armée israélienne a décidé de bloquer la ville de Ramallah.
Après une attaque jeudi dans laquelle deux Israéliens ont été tués, l'armée israélienne a décidé de bloquer la ville de Ramallah. © GALI TIBBON / AFP
Partagez sur :
Après une attaque à l'arme à feu en Cisjordanie, l'armée israélienne a annoncé avoir bouclé Ramallah, siège de l'Autorité palestinienne.

L'armée israélienne a annoncé avoir bouclé Ramallah, siège de l'Autorité palestinienne, et envoyé plusieurs bataillons d'infanterie supplémentaires en Cisjordanie occupée après une attaque jeudi dans laquelle deux Israéliens ont été tués. "Le terroriste s'est enfui en voiture vers Ramallah dont toutes les entrées et les sorties ont été bouclées", a déclaré à des journalistes un porte-parole de l'armée, le lieutenant-colonel Jonathan Conricus. "Nous déploierons plusieurs bataillons d'infanterie supplémentaires en Cisjordanie pour mener des opérations défensives et offensives".

Le Hamas revendique l'attaque. Cette attaque en Cisjordanie occupée est survenue quelques heures après que les forces israéliennes ont abattu deux Palestiniens accusés d'implication dans des attaques qui ont causé la mort de trois Israéliens, dont un bébé. La branche armée du Hamas a revendiqué jeudi cette attaque, promettant que l'Etat hébreu ne connaîtrait "ni sécurité, ni stabilité" dans ce territoire palestinien occupé. 

Une recrudescence de violences. Ces derniers mois, la Cisjordanie, territoire occupé depuis plus de 50 ans par l'armée israélienne, a connu une recrudescence de violences qui ont poussé des responsables israéliens à distiller les mises en garde, au moment précis où un calme précaire revenait dans et autour de la bande de Gaza, autre territoire palestinien.