Indonésie : encore plus de 1.000 disparus présumés après le séisme et le tsunami

, modifié à
  • A
  • A
Le bilan du séisme a dépassé les 1.500 morts.
Le bilan du séisme a dépassé les 1.500 morts. © JEWEL SAMAD / AFP
Partagez sur :
Le bilan du séisme et du tsunami qui ont frappé l'île de Célèbes vendredi dernier a dépassé 1.500 morts. Mais il devrait encore s'alourdir. 

L'agence de gestion des secours indonésienne estime que plus de 1.000 personnes sont encore présumées disparues après le séisme et le tsunami qui ont frappé l'ouest de île de Célèbes vendredi dernier faisant plus de 1.500 morts.

Plus de 1.000 maisons ensevelies. "Nous estimons que plus de 1.000 maisons ont été ensevelies, donc il y a probablement encore plus de 1.000 disparus" dans le quartier de Balaroa, à Palu, a indiqué Yusuf Latif, porte-parole de l'agence. Même s'"il y a une possibilité que certains aient réussi à sortir", a-t-il ajouté.

Les équipes de sauveteurs sont lancées dans les recherches de la dernière chance vendredi pour trouver des survivants. La ville de Palu, localité de 350.000 habitants sur la côte ouest de l'île a été dévastée par un séisme de magnitude 7,5 suivi d'une vague destructrice. De nombreux bâtiments et maisons de cette zone ont été réduits à des tas de décombres. 

200.000 personnes ont un besoin urgent d'aide humanitaire. Après des jours d'attente, l'aide internationale a commencé à arriver au compte goutte dans la zone où près de 200.000 personnes ont un besoin urgent d'aide humanitaire. Les voies d'accès, et l'aéroport, sont très endommagés et ralentissent sa progression.

Le survivants ont pillé les magasins pour s'emparer de vivres. Et après les avoir toléré initialement, la police arrête à présent les pilleurs et a prévenu qu'elle tirerait sur ceux qui seraient pris à voler. Les autorités s'étaient fixées initialement jusqu'à vendredi pour tenter de retrouver des survivants prisonniers des décombres. Même si une semaine après la catastrophes destructrice les chances de sortir des rescapés sont minimales.