Indonésie : de nombreux détenus s'évadent à la faveur du séisme

  • A
  • A
Le dernier bilan du séisme, suivi d'un tsunami, est d'au moins 832 morts.
Le dernier bilan du séisme, suivi d'un tsunami, est d'au moins 832 morts. © AFP
Partagez sur :
Profitant du séisme qui a frappé l'île des Célèbes, en Indonésie, environ 1.200 détenus se sont évadés de trois prisons, a indiqué lundi le gouvernement indonésien.

Jusqu'à 1.200 détenus se sont évadés de trois prisons différentes en Indonésie, profitant du séisme qui a frappé l'île des Célèbes, a annoncé lundi le gouvernement. Une responsable du ministère de la Justice, Sri Puguh Utami, a précisé que ces détenus avaient trouvé le moyen de s'enfuir de prisons surchargées à Palu et Donggala.

"Une question de vie ou de mort". "Je suis sûr qu'ils se sont évadés parce qu'ils craignaient d'être touchés par le tremblement de terre. C'est évidemment une question de vie et de mort pour les prisonniers", a-t-elle déclaré. La prison de Donggala a notamment été incendiée et ses 343 détenus sont maintenant en fuite, a-t-elle ajouté. La plupart d'entre eux étaient incarcérés pour corruption ou des délits liés à la drogue.

Au moins 832 morts. Cinq personnes détenues pour des crimes à caractère terroriste avaient été transférées hors de cette prison quelques jours auparavant. Le dernier bilan de ce séisme, suivi d'un tsunami, est d'au moins 832 morts. Les autorités redoutent qu'il soit encore plus lourd, certaines zones n'ayant pas encore été atteintes par les secours.