Gerry Adams s’en va, une page se tourne en Irlande du Nord

  • A
  • A
Gerry Adams s’est toujours défendu d’avoir participé à des actions violentes.
Gerry Adams s’est toujours défendu d’avoir participé à des actions violentes. © Paul FAITH / AFP
Partagez sur :
Celle qui succède à Gerry Adams est son bras droit, Mary Lou MacDonald, qui sera officiellement confirmée dans ses fonctions lors d'un congrès extraordinaire.

La tête du Sinn Fein va changer samedi. Le Sinn Fein, la vitrine politique de l'IRA, va être dirigée par une femme, Mary Lou MacDonald. Le congrès du parti se tient pour désigner celle qui succède à Gerry Adams, qui a incarné et modifié le Sinn Fein depuis qu'il en a pris les rênes en 1983.

Il négocie le processus de paix avec Londres. En 34 ans de combat politique, la barbe de Gerry Adams reste indissociable des troubles en Irlande du nord. Cette barbe bien taillée qu'il affichait aussi bien en portant le cercueil d'un militant de l'IRA qu'en serrant la main du prince Charles. Ce visage et ce verbe, qui permettent au Sinn Fein, la vitrine légale de l'armée républicaine irlandaise, de sortir de la marginalité et des quartiers pauvres de Belfast. Il négocie le processus de paix avec Londres, les accords du vendredi saint entre catholiques et protestants. Le Bloody Sunday s'éloigne.

"Avez-vous joué un rôle dans le commandement militaire de l'IRA ?" La lutte armée est abandonnée, mais le passé d'Adams lui colle à la peau. Pas une apparition sans cette question : "avez-vous joué un rôle dans le commandement militaire de l'IRA ?" Gerry Adams nie, invariablement, sans toutefois convaincre. Malgré cela, il poursuit sa révolution au sein du Sinn Fein. Le mouvement devient plus social, plus tourné vers les droits des femmes. Récemment, Gerry Adams exploite parfaitement le Brexit. Si l'Angleterre sort de l'Europe, les deux Irlande seront à nouveau séparées par une frontière. Le spectre d'un retour des violences est agité. L'héritage d'Adams semble à nouveau trop lourd. Il laisse donc sa place à son bras droit, Mary Lou McDonald, aucun lien avec la lutte armée. Mais l'objectif reste le même : parvenir à la réunification des deux Irlande.

Europe 1
Par Jean-Sébastien Soldaini, édité par B.B