États-Unis : Trump Jr. entendu par des membres de la Chambre des représentants la semaine prochaine

, modifié à
  • A
  • A
Le fils de Donald Trump a joué un rôle crucial dans l'élection de son père en 2016.
Le fils de Donald Trump a joué un rôle crucial dans l'élection de son père en 2016. © JEFF VINNICK / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :
Selon "CNN", le fils du président américain va être entendu la semaine prochaine dans l'enquête sur l'ingérence russe pendant la dernière campagne présidentielle.

Donald Trump Jr. a accepté d'être entendu la semaine prochaine par la commission du Renseignement de la Chambre des représentants dans l'enquête sur l'ingérence russe dans l'élection présidentielle américaine, rapporte CNN mercredi citant plusieurs sources.

"Témoin essentiel" dans cette affaire. La chaîne d'information en continu précise que le fils aîné de Donald Trump sera entendu mercredi prochain par la commission présidée par le républicain Michael Conaway et le démocrate Adam Schiff. Il s'agit d'une première dans le cadre de cette enquête qui empoisonne la présidence de Trump depuis son arrivée à la Maison blanche en janvier. Adam Schiff n'a pas voulu confirmer les informations de CNN mais a décrit Trump Jr. comme un témoin essentiel dans cette affaire.

De très nombreuses zones d'ombre. "Il y a évidemment un nombre incalculable de domaines sur lesquels nous allons nous pencher si Donald Trump Jr. vient devant la commission. Il est difficile de trouver un personnage plus central dans cette affaire", a dit l'élu démocrate. Schiff a estimé qu'il serait "très probablement" nécessaire pour la commission d'entendre à nouveau Jared Kushner, le genre et proche conseiller de Trump, qui avait déjà comparu en juillet. Le Sénat et le procureur spécial du département de la Justice Robert Mueller mènent aussi une enquête sur l'intervention de la Russie destinée à favoriser la victoire du candidat républicain lors de l'élection de novembre 2016 au détriment de la démocrate Hillary Clinton jugée par Moscou moins favorable aux intérêts russes.

Une correspondance avec le site WikiLeaks. Donald Trump Jr., qui a joué un rôle central dans la campagne électorale de son père Donald Trump, avait été entendu en septembre par la commission judiciaire du Sénat. Affirmant n'avoir rien à se reprocher, il a notamment rencontré une avocate russe en juin 2016 à la Trump Tower à New York et a entretenu pendant la campagne, selon la presse américaine, une correspondance avec le site WikiLeaks, à l'origine de révélations gênantes pour Clinton. La commission du Renseignement de la Chambre des représentants doit entendre jeudi Jeff Sessions, le ministre de la Justice, dont les contacts avec la Russie pendant la campagne sont étudiés de près.