États-Unis : saisie record de fentanyl par les douanes à la frontière mexicaine

, modifié à
  • A
  • A
Les douaniers américains ont annoncé jeudi avoir fait la plus grosse saisie de Fentanyl à la frontière mexicaine.
Les douaniers américains ont annoncé jeudi avoir fait la plus grosse saisie de Fentanyl à la frontière mexicaine. © Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :
Quelque 115 kilogrammes de fentanyl, un puissant opiacé synthétique qui fait des ravages aux États-Unis, ont été découverts dans un semi-remorque par les douaniers américains à la frontière avec le Mexique.

Les douanes américaines ont annoncé jeudi avoir saisi à la frontière avec le Mexique quelque 115 kilogrammes de fentanyl, un record pour cet opiacé synthétique bien plus concentré et puissant que l'héroïne, devenu la drogue causant le plus d'overdoses mortelles aux États-Unis.

Une cachette découverte aux rayons X. Le fentanyl a été découvert dans une cachette aménagée dans un semi-remorque en provenance du Mexique à son arrivée sur le sol américain, au point de contrôle de Nogales, en Arizona, a expliqué son responsable, Michael Humphries.

C'est une inspection "non intrusive" - généralement menée à l'aide de machines à rayons X - qui a débusqué le compartiment secret et permis aux chiens des douanes d'y découvrir la drogue. Pour Michael Humphries, "cela représente la saisie de fentanyl la plus importante de l'histoire des douanes".

Une drogue particulièrement dangereuse. Les saisies de fentanyl n'ont cessé d'augmenter, parallèlement à la circulation de cette drogue, de plus en plus recherchée par les toxicomanes pour remplacer l'héroïne et les opiacés prescrits sur ordonnance. Quelque 18.000 personnes sont mortes en 2016 aux États-Unis d'une overdose de fentanyl, contre 16.000 pour l'héroïne, selon les chiffres du Centre national des statistiques de santé. En 2011, le fentanyl était seulement au dixième rang dans le classement des drogues, avec 1.662 morts.

Un argument en faveur du mur avec le Mexique ? Selon le ministère américain de l'Intérieur, les saisies de fentanyl à la frontière avec le Mexique ont plus que doublé l'an dernier. Cette saisie survient au moment où le président Donald Trump a engagé un bras de fer avec le Congrès pour obtenir 5,7 milliards de dollars (environ 5 milliards d'euros) afin de construire un mur controversé le long de la frontière avec le Mexique. Il entend ainsi empêcher l'entrée sur le sol américain des migrants clandestins et des trafiquants de drogue.

"Nos super agents des douanes ont réalisé la plus grosse saisie de fentanyl de l'histoire de notre pays. Merci, comme toujours, pour ce travail bien fait !", a tweeté jeudi soir Donald Trump. Les élus démocrates rejettent sa demande, affirmant qu'un tel mur serait aussi coûteux qu'inefficace et que la majorité de la drogue parvenant aux États-Unis entre par des points de contrôle légaux.