Tout sourire avec un bébé orphelin : une photo de Trump fait polémique après la fusillade d’El Paso

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Aucune des victimes n'avait souhaité prendre une photo avec le couple présidentiel, qui a alors décidé de poser avec un bébé, dont les deux parents ont été tués lors de la fusillade d'El Paso. 

Après la fusillade d'El Paso, qui a eu lieu samedi au Texas, le président des États-Unis et sa femme ont rendu visite aux victimes dans un hôpital. Jeudi soir, Melania Trump a publié sur Twitter plusieurs photos de leur déplacement dans un hôpital de la ville texane. L'une d'elles n'a pas tardé à faire polémique.

Tout sourire et pouce en l'air

Sur le cliché, on peut voir le couple présidentiel poser tout sourire, alors que Melania porte dans ses bras un bébé de deux mois, le plus jeune rescapé de la fusillade d'El Paso. Ses deux parents ont été tués dans la tragédie qui a fait 22 victimes le week-end précédent. Aux côtés de sa femme, Donald Trump affiche son enthousiasme, en levant le pouce en l'air. 

Aucun des survivants de la fusillade soignées à l'hôpital n'avait souhaité rencontrer le président et sa femme au cours de leur visite, avait confirmé CNN. Deux personnes, qui avaient depuis quitté l'établissement, avaient proposé de revenir pour prendre la pose avec le couple présidentiel. L'enfant, lui aussi, avait quitté l'hôpital avant la venue des Trump et avait été ramené dans l'établissement pour prendre une photo avec eux, a expliqué un responsable de l’hôpital à la chaîne américaine.

De nombreux internautes s'indignent

Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes se sont indignés, d'autant plus que le locataire de la Maison-Blanche est accusé d'avoir alimenté le racisme à l'origine de cette tuerie perpétrée par un suprématiste blanc. "Vous êtes en train de me dire que c’est le bébé dont la mère et le père ont été tués par un suprématiste blanc nourri par les discours de Trump, tués parce qu’ils étaient hispaniques ? Et que Donald Trump trouve ça décent de poser avec lui les pouces en l’air ? Imbécile", a notamment réagi sur son compte la journaliste politique Ana Navarro.

 

Donald Trump évoque un soutien "extraordinaire" au Congrès pour mieux encadrer les ventes d'armes à feu

Le président américain a évoqué vendredi un soutien "extraordinaire" au Congrès pour mieux encadrer les ventes d'armes à feu, six jours après des fusillades qui ont endeuillé les États-Unis. Le locataire de la Maison-Blanche avait déjà, sur Twitter, mentionné des discussions au Congrès sur des "vérifications judicieuses d'antécédents", judiciaires et psychiatriques, des acheteurs d'armes. Mais il a également assuré la NRA, le puissant lobby pro-armes, hostile au durcissement des lois, de son soutien sans faille au droit des Américains à détenir des armes.