Échauffourées à Barcelone à la fin de la manifestation indépendantiste

  • A
  • A
Les policiers ont dû sécuriser l'entrée du parlement régional.
Les policiers ont dû sécuriser l'entrée du parlement régional. © PAU BARRENA / AFP
Partagez sur :
Alors que des manifestants ont renversé les barrières protégeant le parlement régional lundi soir à Barcelone, les policiers ont répliqué en les chargeant. 

Des échauffourées ont opposé militants indépendantistes radicaux et forces de l'ordre lundi soir à Barcelone à la fin de la manifestation marquant le premier anniversaire du référendum d'autodétermination interdit par Madrid. Des centaines de manifestants ont renversé peu après 21h les barrières protégeant l'entrée du parlement régional, et les policiers régionaux, dépendant du gouvernement indépendantiste catalan, ont répliqué en chargeant.

Ils voulaient forcer l'entrée du Parlement. Certains militants radicaux, le visage masqué, ont lancé des pierres aux policiers et tenté de faire des barricades avec des poubelles renversées. Les manifestants avaient initialement "l'intention d'accéder à l'intérieur" du parlement régional, a déclaré une porte-parole de la police régionale.

Date anniversaire du référendum d'autodétermination. "La situation s'est calmée car les gens qui s'étaient rassemblés se sont globalement dispersés", a ajouté cette porte-parole. Les actions coup de poing des Comités de défense de la République (CDR), groupes indépendantistes radicaux réclamant au gouvernement régional d'assumer la rupture avec l'État espagnol, se sont multipliées lundi à travers la Catalogne. Le référendum d'autodétermination du 1er octobre 2017 voulu par l'exécutif catalan et interdit par Madrid avait été marqué par des violences policières dont les images avaient fait le tour du monde.