Trump affirme que le sommet avec Kim pourrait malgré tout avoir lieu le 12 juin

, modifié à
  • A
  • A
Donald Trump a affirmé que des discussions étaient en cours avec Pyongyang et que la rencontre pourrait malgré tout avoir lieu.
Donald Trump a affirmé que des discussions étaient en cours avec Pyongyang et que la rencontre pourrait malgré tout avoir lieu. © AFP
Partagez sur :
Un jour après avoir annoncé l'annulation du sommet avec le dirigeant nord-coréen, Donald Trump a finalement affirmé vendredi que cette rencontre pourrait avoir lieu le 12 juin.

Moins de 24 heures après avoir annulé son sommet avec Kim Jong Un, le président américain Donald Trump a affirmé vendredi que des discussions étaient en cours avec Pyongyang et que la rencontre pourrait malgré tout "avoir lieu le 12" juin, comme initialement prévu.

"Nous leur parlons en ce moment", a-t-il déclaré depuis les jardins de la Maison-Blanche. "Ils veulent vraiment le faire. Nous aimerions le faire. Nous verrons ce qui va se passer", a-t-il ajouté, ajoutant que la rencontre "pourrait même avoir lieu le 12".

Trump a salué la réaction "productive" de la Corée du Nord. Plus tôt dans la journée, le président américain avait salué la réaction "productive" et "chaleureuse" de la Corée du Nord qui s'est dite toujours prête au dialogue avec Washington malgré l'annulation du sommet entre les deux dirigeants.

"Très bonne nouvelle de recevoir la déclaration chaleureuse et productive de la Corée du Nord", a tweeté le chef de l'Etat américain au lendemain de la publication d'un courrier adressé au leader nord-coréen Kim Jong Un dans lequel il lui annonçait l'annulation du sommet et dénonçait "l'hostilité" du régime de Pyongyang. "Nous verrons bientôt où cela mènera, j'espère vers une paix et une prospérité durable", a-t-il ajouté.