Débarquement du 6 juin 1944 : une incroyable archive sonore exhumée 75 ans après

, modifié à
  • A
  • A
2:15
© AFP
Partagez sur :
Un Américain a retrouvé un reportage réalisé par un journaliste en plein D-Day, le 6 juin 1944. Un document exceptionnel qui raconte le Débarquement de l’intérieur.

Le Débarquement comme vous ne l’avez jamais entendu. Un reportage d’un journaliste américain, enregistrée au plein cœur du D-Day, le 6 juin 1944, a été retrouvé et exhumé 75 ans plus tard. Un Américain, Bruce Campbell, a retrouvé ce document sonore exceptionnel dans la cave de sa maison, achetée 25 ans plus tôt. Il avait alors découvert des caisses remplies de bandes magnétiques, sur lesquelles il ne s’est penché il y a quelques années seulement pour en exhumer un trésor audio, enregistré au beau milieu du "jour le plus long".

"Ça recommence, un autre chasseur nous survole !"

L’ancien propriétaire de cette maison était le journaliste Georges Hicks, correspondant pour la chaîne NBC, embarqué à bord d’un cuirassé de la Marine américaine, l’USS Ancon, raconte France inter. Le jour du Débarquement, le reporter était présent au large des côtes normandes, sous le feu de l’armée allemande. Sa voix est parfois couverte par le bourdonnement des avions, le fracas des canons, et les cris des hommes autour. Et à plusieurs reprises, il décrit ce qui l'entoure.

"Un avion arrive, juste au-dessus, à bâbord, dit-il. Les balles traçantes font comme un arc au-dessus du bateau. Ça recommence, un autre chasseur nous survole." À un moment de l'enregistrement, on entend aussi les hommes à bord se réjouir d'avoir réussi à toucher un avion allemand. Et à la fin du reportage, la voix du journaliste s'assombrit : "Autour de nous, il fait nuit, il n'y a aucune lumière, aucun tir", dit-il. "Il est minuit dix, aux premières heures du 7 juin 44".

L’intégralité du reportage disponible en ligne

Cet enregistrement, diffusé à l’époque sur la plupart des radios américaines, avait fait sensation. Il a même été "pressé sous forme de disque et permis à son auteur d’obtenir sa propre émission de radio", précise Le Monde. Mais jusqu’ici, les bandes originales du reportage n’avaient jamais été retrouvées.

Bruce Campbell, l’Américain qui a exhumé cette archive, a d’abord tenté de vendre ces enregistrements… sans succès. Il a finalement accepté de les donner au musée national D-Day Memorial de Bedford, en Virginie, à l’occasion du 75ème anniversaire du Débarquement, cette année.

L’intégralité du reportage est disponible sur la plateforme Soundclound, dans une version longue de 13 minutes introduite par un journaliste :