Cyberattaques : la France s'associe aux accusations occidentales contre la Russie

  • A
  • A
La Russie est accusée d'avoir mené plusieurs cyberattaques dans le monde. (illustration)
La Russie est accusée d'avoir mené plusieurs cyberattaques dans le monde. (illustration) © YONHAP / AFP
Partagez sur :
Le ministère des Affaires étrangères a dit, jeudi soir, s'associer aux accusations de plusieurs puissances occidentales, selon lesquelles la Russie a orchestré une série de cyberattaques dans le monde.

La France s'est associée jeudi soir aux puissances occidentales qui accusent la Russie d'orchestrer une série de cyberattaques dans le monde, dénonçant des actes "graves et préoccupants". "Les faits rapportés sont graves et préoccupants. La France exprime sa pleine solidarité avec ses alliés et avec les organisations internationales visées par de telles attaques", selon un communiqué de la porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

L'OIAC visée par une tentative de piratage. Plusieurs puissances occidentales, Pays-Bas, Grande-Bretagne, Canada, Australie, ont accusé jeudi la Russie d'orchestrer une série de cyberattaques mondiales, notamment une tentative de piratage du siège de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) aux Pays-Bas, qui ont annoncé avoir expulsé quatre espions russes.

Ambiance digne de la Guerre froide. Parallèlement, la justice américaine a annoncé l'inculpation de sept membres du renseignement militaire russe (GRU), parmi lesquels figurent ceux expulsés par les Néerlandais, dans une ambiance digne de la Guerre froide prévalant depuis l'empoisonnement en mars au Royaume-Uni de l'ex-agent double russe Sergueï Skripal.