Colis piégés au Texas : pas de "lien apparent" avec le terrorisme selon la Maison-Blanche

, modifié à
  • A
  • A
Un employé de FedEx a été blessé dans l'explosion d'un nouveau colis, mardi. Photo d'illustration.
Un employé de FedEx a été blessé dans l'explosion d'un nouveau colis, mardi. Photo d'illustration.
Partagez sur :
L'administration Trump a indiqué qu'elle allait traduire en justice les coupables d'envoi de colis piégés au Texas, qui ont déjà fait deux morts et quatre blessés en un mois.

Les colis piégés déposés depuis un mois dans l'État du Texas, aux États-Unis, n'ont pas de "lien apparent" avec le terrorisme, selon la Maison-Blanche. L'administration Trump promet par ailleurs de traduire les coupables en justice, alors que cinq explosions de colis ont fait deux morts et quatre blessés en un mois. La dernière a eu lieu près de San Antonio, mardi.

Des actes racistes ? "Nous suivons la situation de près. Nous sommes déterminés à traîner les auteurs de ces actes odieux en justice", a souligné Sarah Sanders, porte-parole de Donald Trump. "Il n'y a pas de lien apparent avec le terrorisme à ce stade", a-t-elle ajouté. La police a un temps évoqué la piste de crimes racistes après les trois premières explosions, toutes les victimes étant noires ou hispaniques. Mais la quatrième explosion qui a blessé deux hommes blancs, dimanche, apparaît selon elle "aléatoire". De son côté, le président américain Donald Trump s'est indigné contre les actes de ceux qu'il appelle des "malades".