Brexit : Theresa May repousse le vote sur son projet de loi

, modifié à
  • A
  • A
Ce recul intervient le jour même des élections européennes au Royaume-Uni. (photo d'archives)
Ce recul intervient le jour même des élections européennes au Royaume-Uni. (photo d'archives) © Daniel LEAL-OLIVAS / AFP
Partagez sur :
Le gouvernement britannique a repoussé le vote du nouveau projet de loi sur le Brexit, initialement prévu début juin, alors qu'il ne parvient pas à obtenir un consensus des députés. 

La Première ministre britannique Theresa May a dû se résoudre jeudi à repousser le vote par les députés sur son nouveau projet de loi sur le Brexit, qu'elle avait présenté comme "la dernière chance" de mettre en oeuvre la sortie de l'UE.

Le texte a fait l'objet d'un déluge de critiques tant de l'opposition travailliste que des eurosceptiques de son propre Parti conservateur, entraînant ainsi la démission mercredi soir de la ministre chargée des relations avec le Parlement, Andrea Leadsom.

Jour de vote outre-Manche 

Ce texte, que Theresa May comptait faire voter la semaine du 3 juin, ne figure pas au programme législatif annoncé jeudi par le gouvernement aux députés. "Nous informerons la Chambre sur la publication et l'introduction du projet de loi sur l'Accord de retrait après la pause parlementaire", prévue jusqu'au 4 juin, a déclaré le représentant du gouvernement Mark Spencer aux députés.

Ce recul intervient le jour même des élections européennes au Royaume-Uni, qui s'annoncent difficiles pour les conservateurs, incapables de mettre en oeuvre le Brexit, et il rapproche encore plus Theresa May de la sortie. Andrea Leadsom a expliqué mercredi soir sa démission en affirmant "ne plus croire" que le gouvernement puisse mettre en oeuvre le résultat du référendum de juin 2016 en faveur du Brexit.