Après les heurts à Jérusalem, Israël riposte dans la bande de Gaza

, modifié à
  • A
  • A
Israël Gaza 1:26
Israël a lancé des frappes sur la bande de Gaza lundi soir. © MOHAMMED ABED / AFP
Partagez sur :
Escalade de violences lundi en Israël. De nouveaux affrontements ont eu lieu tôt dans la journée sur l’esplanade des Mosquées, entre des Palestiniens et la police israélienne. Plus de 300 Palestiniens ont été blessés. Dans la soirée, l’armée israélienne a riposté dans la bande de Gaza contre des positions du Hamas, faisant plusieurs morts.
REPORTAGE

Jérusalem a connu une nouvelle journée de tensions lundi, alors que les nationalistes juifs célébraient la journée de Jérusalem. Tôt dans la journée, plusieurs milliers de Palestiniens se sont barricadés sur l’esplanade des Mosquées, avec l’objectif d’empêcher les juifs d’y monter. Les affrontements ont démarré, des dizaines de blessés ont été emmenés dans des ambulances et les policiers ont repoussé les jeunes palestiniens avec des grenades assourdissantes et des balles en caoutchouc. Pour calmer le jeu, le gouvernement a annulé une marche de colons qui devait passer par le quartier musulman de la vieille ville.

Les sirènes n'avaient plus retenti depuis 2014

Dans l’après-midi, les sirènes qui annoncent des roquettes ont retenti dans Jérusalem, ce qui n’était plus arrivé depuis 2014. Dans la vieille ville, il a même fallu quelques secondes avant que les gens comprennent qu’il fallait qu’ils cherchent brièvement un abri. Le Hamas a lancé sept roquettes sur la ville, dont une qui a été interceptée par le système de défense israélien. Les autres sont tombées sur des endroits inhabités.

Lundi soir, le climat était toujours extrêmement tendu. Le centre de gravité des violences s’est déplacé vers la bande de Gaza, où l’armée israélienne comptait répondre aux tirs de roquettes. Le Hamas a annoncé qu’au moins 20 personnes, dont neuf enfants et un haut commandant du Hamas, avaient été tués dans le nord de la bande de Gaza. 

Le Hamas a également fait état de plus de 100 roquettes tirées vers Israël depuis la bande de Gaza. L'armée israélienne n'a pas confirmé ce chiffre, mais a évoqué des "salves de roquettes continues", la plupart en direction de la barrière frontalière entre Gaza et le sol israélien.

Un incendie, visible à plus de deux kilomètres à la ronde, s'est également déclaré lundi soir dans l'enceinte de l'Esplanade des Mosquées, troisième lieu saint de l'islam où se trouvaient des milliers de fidèles pour la prière du soir.

Europe 1
Par Gwendoline Debono avec AFP édité par Léa Leostic