Alena : le Canada, les Etats-Unis et le Mexique ont trouvé un accord

, modifié à
  • A
  • A
Washington et Ottawa se sont mis d'accord pour que le traité crée un chapitre sur l'environnement.
Washington et Ottawa se sont mis d'accord pour que le traité crée un chapitre sur l'environnement. © SAUL LOEB / AFP
Partagez sur :
Après avoir annoncé un nouvel accord de libre-échange dimanche, désormais appelé "Accord économique Etats-Unis, Mexique, Canada", soit l'AEUMC, le Premier ministre canadien a annoncé "une bonne journée" pour son pays. 

Le Canada, les Etats-Unis et le Mexique sont parvenus à un accord sur la réforme du traité commercial Aléna qui lie ces deux pays et le Mexique depuis 1994, quelques heures avant la date-butoir fixée par Washington. Le Premier ministre canadien a annoncé "une bonne journée" pour son pays. L'Aléna, un accord trilatéral liant les trois pays depuis 1994, est aussi rebaptisé "Accord économique Etats-Unis, Mexique, Canada", soit l'AEUMC, selon une déclaration conjointe.

Un accord "de grande qualité". "L'AEUMC offrira à nos travailleurs, agriculteurs, éleveurs et entreprises un accord commercial de grande qualité qui donnera lieu à des marchés plus libres, à un commerce plus équitable et à une croissance économique solide dans notre région", souligne un communiqué commun, publié seulement 90 minutes avant l'expiration d'une date butoir imposée par les États-Unis pour arriver à rallier le Canada au compromis déjà trouvé par Mexico et Washington.

"Nous célébrons l'accord trilatéral. Il ferme la porte à la fragmentation commerciale de la région. Aléna 2 donnera de la sécurité et de la stabilité au commerce du Mexique avec ses partenaires en Amérique du Nord", a tweeté Jesus Seade, qui représentait le président-élu mexicain Andrés Manuel Lopez Obrador durant les négociations.

Assouplissement du marché laitier. Dans ce nouvel Aléna, les États-Unis et le Canada se sont entendus sur les termes d'une version modernisée de l'accord qui assouplira l'accès au marché laitier canadien pour les producteurs américains mais maintiendra "intact" le système d'arbitrage des litiges commerciaux, a annoncé une source canadienne.

Un chapitre sur l'environnement. Washington et Ottawa se sont également mis d'accord pour que le nouveau traité commercial, qui doit également lier le Mexique, crée un chapitre sur l'environnement, une première depuis la création de l'Aléna en 1994, et garde l'exception culturelle canadienne, a indiqué un haut responsable canadien. Une déclaration officielle conjointe devait être publiée sous peu.