Russie : cracher sur Poutine amène en prison

  • A
  • A
Partagez sur :

Un militant de l'opposition russe a été condamné mercredi à 15 jours de prison pour avoir craché sur un portrait du président Vladimir Poutine lors d'une manifestation à Tcheboksary (Volga), a rapporté l'ONG qui a pris sa défense.

Agé de 20 ans, militant du mouvement d'opposition L'autre Russie, "Dmitri Karouev a été condamné à une peine de 15 jours de prison par le tribunal n°6 de Tcheboksary, qui l'a reconnu coupable de troubles légers à l'ordre public", indique l'ONG régionale Chtchit i Metch (glaive et bouclier) sur son site internet.

La défense fait appel

Le délit était caractérisé en l’occurrence par "un crachat démonstratif sur le portrait de Poutine" lors d'une manifestation le 6 mai, à la veille de l'investiture à la présidence russe de l'ex-agent du KGB, ajoute l'ONG.

"Au tribunal, la défense a souligné que par ce geste le militant avait montré son sentiment personnel à l'égard de la personne représentée sur le portrait en n'ayant nullement pour objectif de troubler l'ordre public. Mais le juge n'a pas accepté ces arguments", poursuit l'organisation. La défense a fait appel de cette condamnation, selon la même source.