Russie : Google a "manipulé" les Egyptiens

  • A
  • A
Partagez sur :

Le vice-Premier ministre russe Igor Setchine a accusé mardi le moteur de recherche Google d'avoir "manipulé" les Egyptiens pour faire renverser l'ancien président Hosni Moubarak. Igor Setchine, un proche du Premier ministre Vladimir Poutine, a affirmé lors d'une interview au Wall Street Journal: "il faut examiner de plus près ce qui s'est passé en Egypte. Regarder, par exemple, ce que de hauts dirigeants de Google ont fait en Egypte, de quelle façon l'énergie des gens a été manipulée".

Igor Setchine fait vraisemblablement référence à Wael Ghonim, un responsable marketing de Google âgé de 30 ans, détenu pendant 12 jours par les autorités égyptiennes avant la révolte et qui a raconté son calvaire à la télévision peu avant la chute d'Hosni Moubarak. Igor Setchine a aussi estimé que la Russie était stable politiquement, refusant toute comparaison avec l'Egypte d'Hosni Moubarak, qui a quitté le pouvoir le 11 février.