Omar Ould Hamaha : "la France a ouvert les portes de l'enfer"

  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Omar Ould Hamaha, surnommé le "barbu rouge", l'un des chefs de l'islamisme radical du Nord-Mali, a assuré qu'avec l'intervention militaire, la France venait "d'ouvrir les portes de l'enfer".

"Les Mirages ont bombardé Gao. Ils étaient à 13.000 mètres d'altitude. Qu'ils descendent sur le terrain si c'est des hommes ! On les reçoit à bras ouverts. La France a ouvert, pour tous les Français, les portes de l'enfer. Elle est tombée dans un piège beaucoup plus dangereux que l'Irak, l'Afghanistan ou la Somalie. Et ça n'est que le commencement !", a-t-il affirmé lundi sur Europe 1.